La Liberté

Histoire vivante

L’éternel exode d’un peuple apatride

Réfugiés rohingyas au camp de Nayapara, dans la ville de Cox’s Bazar. Cette cité de l’extrême sud du Bangladesh avait été créée en 1811, déjà pour accueillir des réfugiés musulmans fuyant la région de l’Arakan après l’annexion birmane.  © Keystone
Réfugiés rohingyas au camp de Nayapara, dans la ville de Cox’s Bazar. Cette cité de l’extrême sud du Bangladesh avait été créée en 1811, déjà pour accueillir des réfugiés musulmans fuyant la région de l’Arakan après l’annexion birmane. © Keystone


11.10.2019

Depuis des générations, les Rohingyas sont ballottés au gré des conflits et des violences interethniques

Pascal Fleury

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00