La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ambiance lunaire sur la planète Pékin

Après Tokyo l’été passé, une autre ville asiatique a fait des mesures sanitaires son combat olympique

A l'aéroport de Pékin, les nouveaux arrivants sont accueillis par un comité sanitaire impressionnant. © Keystone
A l'aéroport de Pékin, les nouveaux arrivants sont accueillis par un comité sanitaire impressionnant. © Keystone


Pascal Dupasquier, Yanqing et Pierre Schouwey, Pékin

Publié le 02.02.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Reportage » Les ennuis ont commencé à 15’000 kilomètres de Pékin. Pour l’un des deux envoyés spéciaux de La Liberté dépêchés par Romandie Combi (regroupant également Le Nouvelliste, Arcinfo, Le Quotidien Jurassien et Le Journal du Jura), les Jeux olympiques ont bien failli ne pas débuter comme prévu le mardi 1er février à 18 h 20. «Sans ce document, vous ne pouvez pas embarquer», martèlera de longues minutes l’intransigeante employée de la compagnie aérienne. Ce document: un énième formulaire de santé (puisque je vous dis que je n’ai pas eu de fièvre ces 14 derniers jours!) qu’il a fallu remplir au coin du guichet en faisant fi des messages d’erreurs en mandarin, alors que les portes de l’avion menaçaient de


Jeux olympiques de Pékin 2022

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11