La Liberté

14.08.2015

Un avion s'est crashé à l'aérodrome d'Ecuvillens

Le petit appareil s'est crashé dans les portes entrouvertes d'un hangar, dans des circonstances encore obscures. © Vincent Murith
Le petit appareil s'est crashé dans les portes entrouvertes d'un hangar, dans des circonstances encore obscures. © Vincent Murith
La raison de la perte de contrôle de l'appareil par le pilote reste inconnue. © Vincent Murith/La Liberté
La raison de la perte de contrôle de l'appareil par le pilote reste inconnue. © Vincent Murith/La Liberté
Dans l'après-midi, l'épave de l'avion a été sortie du hangar. © Carmen Cotting
Dans l'après-midi, l'épave de l'avion a été sortie du hangar. © Carmen Cotting
Dans l'après-midi, l'épave de l'avion a été sortie du hangar. © Carmen Cotting
Dans l'après-midi, l'épave de l'avion a été sortie du hangar. © Carmen Cotting

MRZ

Un homme et une femme se trouvant à bord de l'appareil, qui a heurté un hangar, ont été blessés et ont dû être désincarcérés. Le pronostic vital de la passagère est engagé. Les circonstances de l'accident sont encore peu claires.

L'avion de type Piper, qui se trouvait vraisemblablement en phase d'atterrissage, s'est littéralement encastré dans le hangar vers 11h30. Les premiers éléments d’enquête ont permis d’établir que le pilote de 68 ans et sa passagère de 64 ans effectuaient un vol local au départ d’Ecuvillens, a communiqué jeudi la police.

Pour une raison encore inconnue, le pilote a perdu la maîtrise de son aéronef, qui a alors dévié de sa trajectoire sur sa gauche et a percuté la porte d’un hangar avant de s’engouffrer dans le local. Au moment du choc, plusieurs mécaniciens étaient affairés dans la halle. Ils sont heureusement parvenus à s'échapper sans être percutés par l'appareil. «Soudain, un collègue m'a crié de dégager. En me retournant, j'ai vu l'avion qui fonçait sur nous», témoigne l'un d'eux.

Il semblerait que l'appareil n'avait pas encore touché le sol au moment de heurter le bâtiment, après avoir perdu sa portance. Les circonstances du crash demeurent peu claires. Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) a ouvert une enquête.

Les sapeurs-pompiers d’Ecuvillens et du Centre de renfort de Fribourg, au total 25 personnes, sont intervenus afin de désincarcérer les deux occupants de l’avion et sécuriser les lieux. Ils ont notamment dû neutraliser les hydrocarbures qui se sont déversés dans le hangar. L’aérodrome a été fermé à tout trafic pendant l’intervention. Le Service de l'environnement a également été mandaté afin d’évaluer l’impact sur la faune et la flore.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00