La Liberté

07.02.2018

Le parlement fribourgeois bannit le sucre des écoles

Les sodas ne pourront plus franchir la porte des cycles d'orientation fribourgeois. © Keystone
Les sodas ne pourront plus franchir la porte des cycles d'orientation fribourgeois. © Keystone

NM

Mercredi, le Grand Conseil a accepté une motion des députés socialistes Nicole Lehner-Gigon et Nicolas Repond interdisant ou limitant la vente de sodas et de chocolat dans les distributeurs automatiques et cantines des cycles d'orientation.

«Certaines barres chocolatées contiennent plus de 60% de glucides. Ce n'est pas à des institutions publiques de faire leur promotion», s'insurge Nicolas Repond. Louant l'intention, le Conseil d'Etat s'est néanmoins opposé à la forme. «Les demandes formulées ne dépendent pas du canton, mais des communes ou de leurs associations», estime ainsi la conseillère d'Etat Marie Garnier. Un avis que ne partage pas Nicole Lehner-Gigon. «Les automates que nous souhaitons limiter ou interdire relèvent de l'aspect pédagogique de la formation des élèves», assure-t-elle.

Interdire, ce n'est pas non plus dans les habitudes des libéraux-radicaux. «Un canton qui interdit, c'est un canton qui n'a pas de solution. Dans une société responsable, on informe, on modifie les étiquettes pour que chacun puisse faire un choix en connaissance de cause», estime ainsi Johanna Gapany (Bulle). Pourtant, au moment du vote, la motion socialiste a récolté plusieurs voix dans les rangs du PLR, mais aussi du PDC et de l'UDC. Le texte a été validé par 54 voix contre 41 (4 abstentions).

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00