La Liberté

Fribourg dévoile le futur visage de la place de la Gare

La ville de Fribourg a présenté ce mercredi la future place de la Gare et ses abords. Au programme: des espaces plus aérés, la fontaine Jo Siffert et une liaison gare-Equilibre sans voitures. Première mise à l'enquête à la fin avril.

Voilà à quoi ressembleront les abords de la gare de Fribourg. © Stratus
Voilà à quoi ressembleront les abords de la gare de Fribourg. © Stratus
Voilà à quoi ressembleront les abords de la gare de Fribourg. © Stratus
Voilà à quoi ressembleront les abords de la gare de Fribourg. © Stratus

JER

Publié le 30.03.2022
Partager cet article sur:

Ce mercredi, la ville de Fribourg a présenté un vaste projet de réaménagement de la gare et de ses abords. La zone requalifiée s’étend sur 22’000 mètres carrés du carrefour situé devant les locaux de la Banque cantonale de Fribourg jusqu’à la place Jean-Tinguely, à côté du théâtre Equilibre. «75% de la surface totale à dominance piétonne, fermeture aux transports individuels, mobilité saine et douce privilégiée, c’est une véritable transformation», s’enthousiasme la Ville de Fribourg dans un communiqué.

Dans le détail, la ville entend d’abord débarrasser la place de la gare de sa marquise, de son kiosque et de matériel superflu. Le kiosque et la fleuriste seront déplacés dans un pavillon à quelques mètres, là où se situent actuellement des places de stationnement courte durée. 13 des 37 places de stationnement seront supprimées. «De généreux couverts seront construits, des arbres à grand développement seront plantés et les quais des bus seront redistribués et mis aux normes de la Loi sur l’égalité pour les handicapés», précise encore le communiqué.

En lieu et place du kiosque actuel, le parvis de la gare présentera un espace plus aéré, arboré, où coulera la fontaine Jo Siffert de Jean Tinguely, actuellement installée aux Grand-Places. Celle-ci sera entourée de gradins pour s’adapter à la pente. Là aussi, de grands arbres seront plantés. Il en sera de même sur les portions de la route des Arsenaux et du boulevard de Pérolles concernées.

L’Avenue de la Gare sans voiture

Plus loin, l’Avenue de la Gare, menant de la gare au théâtre Equilibre, sera interdite aux voitures. Seuls les bus, taxis et véhicules de livraison pourront y circuler. L’artère disposera de trottoirs plus larges et de bancs où les Fribourgeois pourront flâner. «Pour lutter contre la chaleur, les habitants pourront compter sur des allées ombragées et des surfaces perméables en graviers», précise la ville. Au total, 1500 places de vélos seront créées dans la zone alors que cinq parkings permettront de se garer à moins de 300 mètres de la gare.

L’Avenue de la Gare sera transformée en allée végétalisée, interdite aux voitures. Stratus

Le projet a fait l’objet d’un concours d’architecture lancé au mois d’octobre 2015 et remporté par le bureau d’architecte-paysagiste zurichois Hager Partner AG. Il est divisé en trois périmètres, dont le premier à l’enquête le 29 avril 2022. Ce premier périmètre concerne le carrefour Pérolles-Arsenaux, la place de la Gare, l’Avenue de la Gare et le pavillon, conçu en béton et en métal. La requalification de la place de la Gare est financée par la ville de Fribourg, qui espère un cofinancement «au titre des projets d’agglomération», précise encore le communiqué.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00