La Liberté

12.06.2017

Le loup découvert à Bellegarde a été empoisonné

L'individu retrouvé mort, «selon toute vraisemblance empoisonné», est une femelle adulte. © DR
L'individu retrouvé mort, «selon toute vraisemblance empoisonné», est une femelle adulte. © DR

LIB

Partager cet article sur:

L'autopsie de la dépouille de la louve découverte ce week-end à Bellegarde a révélé que l'animal a été selon toute vraisemblance empoisonné. Huit autres mammifères et un oiseau ont subi le même sort. Une procédure pénale a été ouverte.

Outre le loup, découvert vendredi soir à Bellegarde, les cadavres de six renards, un milan royal, un chat et un blaireau ont été découverts entre les 6 et 9 juin 2017 dans le même secteur, indique le Ministère public lundi dans un communiqué.

Une procédure pénale a été ouverte par la Procureure générale adjointe Alessia Chocomeli-Lisibach pour délit contre la loi fédérale sur la protection des animaux. 

L’autopsie du loup, confiée à l’Institut de pathologie de l’Université de Berne, a révélé «avec une haute vraisemblance» que l’animal avait été empoisonné, écrit le Ministère public. Des examens complémentaires sont en cours. 

Une personne visée

Une procédure pénale est ouverte contre une personne pour délit contre la loi fédérale sur la protection des animaux. La personne prévenue, dont il n’est donné aucune information quant à son identité, nie être à l’origine de ces actes délictueux. 

Les propriétaires d’animaux domiciliés ou se rendant sur la commune de Bellegarde sont formellement mis en garde qu’ils doivent tenir leurs animaux éloignés de tout déchet alimentaire abandonné. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00