La Liberté

04.06.2020

Elfic engage trois jeunes universitaires

Aislinn Konig (à droite) est la seule étrangère à avoir déjà signé pour toute la saison. © NC State University Athletics
Aislinn Konig (à droite) est la seule étrangère à avoir déjà signé pour toute la saison. © NC State University Athletics

JER

Partager cet article sur:

Les grandes lignes du contingent d'Elfic Fribourg pour la saison 2020-2021 sont désormais connues. Les basketteuses fribourgeoises accueillent trois nouvelles joueuses étrangères, toutes trois venues d'équipes universitaires américaines.

Du sang neuf au sein de la légion étrangère d’Elfic Fribourg. Les Elfes annoncent aujourd’hui avoir mis sous contrat trois joueuses issues d’équipes universitaires américaines: Aislinn Konig, Taylor Koenen et Tytionia Adderly. La première nommée est la seule à avoir signé pour toute la saison. La meneuse canado-autrichienne (1m78) jouait la saison passée pour l’Université de l’Etat de Caroline du Nord, engagée au sein de l’Atlantic Coast Conference (ACC). Elle a terminé meilleure joueuse du tournoi final la saison passée, avec 17 points de moyenne. En saison régulière, elle tournait à 11 points et 4 assists et a obtenu le meilleur ratio assists-balles perdues de la ligue, précise Elfic Fribourg dans un communiqué. Elle est également internationale canadienne.

Taylor Koenen (1m88) évoluait la saison passée dans la même ligue qu’Aislinn Konig. Capitaine de l’Université de Caroline du Nord, qui a vu les premiers exploits de Michael Jordan, l’ailière tournait à 15 points, 7 rebonds et 3 assists de moyenne. «Taylor est une extérieure de grande taille avec un haut niveau d’adresse et une solide rebondeuse», précise Elfic. L’Américaine a signé un contrat portant sur la période durant laquelle se déroulera la Coupe d’Europe, avec option pour la suite de la saison.

Sa compatriote Tytionia Adderly a signé le même type de contrat. Intérieure de petite taille (1m80) mais «immense défenseuse et rebondeuse», selon les termes d’Elfic, l’Américaine jouait la saison passée à l’Université Florida Gulf Coast. Meilleure joueuse défensive dans son année junior et sénior au sein de l’Atlantic Sun Conference, elle compilait 8 points, 10 rebonds et 4 assists de moyenne. «Le staff a décidé de miser sur des rookies, mais des rookies du top niveau universitaire. Le fait d’avoir un contingent suisse d’expérience le permet», précise Elfic Fribourg dans son communiqué.

Tamara Detraz et Alexia Rol en suspens

Côté joueuses suisses, l’entraîneur Romain Gaspoz, confirmé dans ses fonctions, pourra miser sur la stabilité. Seules inconnues encore: Tamara Détraz, qui n’est pas certaine d’évoluer pour les Elfes la saison prochaine et Alexia Rol, qui souffre du genou et va «s’astreindre à un programme ciblé en juin avant de confirmer sa participation», précise encore l’équipe fribourgeoise.

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00