La Liberté

28.06.2021

Incendiaire reconnu coupable

L'incendie du 15 juillet a ravagé une écurie de l'Institut équestre national d'Avenches (IENA) et l'école de poneys trotteurs. © La LibertŽ
L'incendie du 15 juillet a ravagé une écurie de l'Institut équestre national d'Avenches (IENA) et l'école de poneys trotteurs. © La LibertŽ

CR

Partager cet article sur:

Le Broyard de 25 ans écope d'une peine privative de liberté de 10 ans. Il devra être soigné en institution.

Reconnu coupable de douze incendies criminels dans la Broye entre le 9 juillet et le 5 août 2017, le jeune Broyard âgé aujourd’hui de 25 ans écope d’une peine privative de liberté de 10 ans. «Vous devez vous soigner», a souligné le président Jean-Benoît Meuwly à l’heure du verdict lundi en fin de journée.

Lors du procès la semaine passée, le procureur général adjoint Raphaël Bourquin avait requis une peine privative de liberté de 12 ans. L'avocate de la défense Marlène Jacquey avait de son côté plaidé l'acquittement au bénéfice du doute pour les onze sinistres qu'il niait avoir commis. Elle préconisait en outre un traitement ambulatoire afin qu'il puisse réintégrer la société.

Pour rappel, douze incendies criminels ont eu lieu dans la Broye pendant l’été 2017, à Dompierre, Avenches, Domdidier, Payerne et Saint-Aubin. Si personne n’a été tué, plusieurs animaux ont péri, dont 13 chevaux et 11 poneys de l’Institut équestre national d’Avenches (IENA).

L'accusé niait toute implication dans cette série d'incendies, à l'exception du dernier, le 5 août 2017, dans l'immeuble de Dompierre où il habitait.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00