La Liberté

12.10.2017

La demande de référendum se concrétise à Belmont-Broye

L'eau fait débat à Belmont-Broye. © Alain Wicht
L'eau fait débat à Belmont-Broye. © Alain Wicht

LMP

L'UDC de la commune de Belmont-Broye viennent de lancer une demande de référendum concernant deux règlements de taxe d'eau acceptés lundi par le Conseil général. Ils ont 30 jours pour recueillir 375 signatures.

La commune de Belmont-Broye est en pleine ébullition. Lancée par le parti UDC de la commune lundi soir, lors de la séance du Conseil général, la polémique concernant les deux règlements de taxe d’eau se poursuit.

Mécontents que la facture d’eau prenne l’ascenseur, les agrariens avaient néanmoins vu les conseiller généraux d’avaliser les textes. Ils avaient alors annoncé vouloir étudier la possibilité d'un référendum.

C’est désormais chose faite, comme l’explique le parti dans un communiqué de presse. Le compte à rebours sera lancé vendredi. Le comité référendaire aura 30 jours pour rassembler 375 signatures de citoyens. Le cas échéant, la population aura le droit de se prononcer sur les règlements d’eau.


«La démocratie se joue. Je suis très à l'aise avec cela», réagit Albert Pauchard, syndic de Belmont-Broye, qui rappelle que l’augmentation vise à couvrir des investissements futurs.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00