La Liberté

25.06.2019

Un fongicide dans l'eau potable de Domdidier

En attendant de trouver une solution durable, la commune de Belmont-Broye utilise les réseaux de communes voisines pour que les Diderains puissent disposer d'eau potable. © La Liberté
En attendant de trouver une solution durable, la commune de Belmont-Broye utilise les réseaux de communes voisines pour que les Diderains puissent disposer d'eau potable. © La Liberté

DeF

La commune de Belmont-Broye a dû couper l’eau potable du village de Domdidier. En cause: le prélèvement d’un taux élevé de chlorothalonil.

Il s’agit d’un fongicide utilisé dans les cultures de céréales, de légumes, de la vigne et des plantes ornementales. Il sera bientôt interdit en Suisse à cause de sa dangerosité.

Lorsque les résultats d’analyse ont été communiqués, la commune a immédiatement pris des mesures en fermant les captages contaminés, a annoncé Olivier Pochon, conseiller communal en charge du dicastère des eaux, lundi soir lors de la séance du Conseil général. Cette mesure est provisoire en attendant de trouver une solution durable. D’ici là, la commune puise l’eau de l’ABV (Association intercommunale pour l’alimentation en eau des communes vaudoises et fribourgeoises de la Broye et du Vully) à raison de 600 m3 par jour, et de Corcelles-près-Payerne à raison de 200 m3.

Contacté, Claude Ramseier, chimiste du canton de Fribourg, indique qu’une quinzaine de réseaux d’eau sont en cours d’analyse sur tout le territoire fribourgeois. Pour l’heure, seule la commune de Belmont-Broye pose problème.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00