La Liberté

19.12.2018

Georges Godel satisfait de son année présidentielle

Le conseiller d'Etat Georges Godel estime avoir fait avancer de nombreux dossiers durant son année de présidence du gouvernement fribourgeois (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le conseiller d'Etat Georges Godel estime avoir fait avancer de nombreux dossiers durant son année de présidence du gouvernement fribourgeois (archives). © KEYSTONE/ANTHONY ANEX

ATS

Le conseiller d'Etat Georges Godel achève une année 2018 chargée à la tête du gouvernement fribourgeois. Le grand argentier a mis en exergue les défis posés par l'innovation, la numérisation de l'administration et le Grand Fribourg.

"L'année 2018 s'est révélée une année merveilleuse et passionnante", s'est réjoui mercredi devant la presse à Fribourg le chef de la Direction des finances (DFIN), en soulignant que l'exécutif cantonal avait travaillé de manière soudée "dans une ambiance excellente". Georges Godel a passé en revue l'avancement de l'activité des sept départements.

A titre personnel, le conseiller d'Etat a mis en avant la réforme fiscale des entreprises, "avec un volet social très fort, acceptée par le Grand Conseil pas plus tard que la semaine dernière. "C'est une belle victoire d'étape", a précisé le Glânois, qui a aussi lancé l'assainissement de la Caisse de prévoyance du personnel de l'Etat (CPPEF).

Trois priorités

Au-delà, Georges Godel a rappelé les trois priorités de la législature: l'innovation, la numérisation de l'administration (Fribourg 4.0) et le projet du Grand Fribourg. Le magistrat dénombré pour l'année écoulée 42 séances ordinaires du collège gouvernemental, dont trois dédiées au budget 2019.

Parmi les autres dossiers, Georges Godel a cité le futur campus de recherche central de la station Agroscope à Posieux (FR), voulu par le Conseil fédéral. L'occasion pour lui de mettre en lumière le poids de la filière agroalimentaire pour le canton de Fribourg, dont l'activité représente pas moins de 20% du produit intérieur brut (PIB) cantonal.

Le conseiller d'Etat a évoqué l'avenir de l'Hôpital fribourgeois (HFR), avec la mise en place d'une nouvelle gouvernance dans un contexte financier délicat. En matière de santé, le canton a adopté le dossier électronique du patient, se joignant aux cantons de Genève, de Vaud, du Valais et du Jura.

Des déplacements

L'année présidentielle de Georges Godel a été marquée par l'arrivée d'un nouveau collègue au sein de l'exécutif, avec l'élection en mars du libéral-radical Dider Castella. Ce 100e membre du gouvernement a remplacé la Verte Marie Garnier, qui a démissionné en novembre 2017 après des soupçons de violation du secret de fonction.

Pour résumer son credo, le ministre des finances a souligné sa volonté d'investir pour l'avenir du canton. Au chapitre des bons souvenirs, il a mentionné ses voyages au Brésil, dans le cadre du bicentenaire de Nova Friburgo, et en Inde ainsi que sa visite au Marché-Concours de Saignelégier (JU) où le canton de Fribourg était invité d'honneur.

Georges Godel a aussi été impliqué par l'année présidentielle du conseiller fédéral Alain Berset. En terres fribourgeoises, il a ainsi reçu en compagnie du ministre socialiste de l'intérieur le président de la République fédérale d'Allemagne Franz-Walter Steinmeier et accueilli le Conseil fédéral pour sa course d'école en été.

Le gouvernement fribourgeois a encore voyagé en Estonie et au Danemark. Ces déplacements avaient pour objectif de s'inspirer de l'expérience de ces deux pays nordiques dans la numérisation de leur administration.

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00