La Liberté

11.06.2021

Harcèlement confirmé au Réseau fribourgeois de santé mentale

Une enquête administrative fait état de «rapports hiérarchiques peu clairs et mal identifiés». © La Liberté
Une enquête administrative fait état de «rapports hiérarchiques peu clairs et mal identifiés». © La Liberté

SZ

Partager cet article sur:

Une collaboratrice de l'institution avait dénoncé en juin 2020 les comportements d'un médecin directeur. Le cadre a depuis quitté l’établissement de manière définitive, communique le réseau.

Le Conseil d’administration du Réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM) a statué sur les conclusions de l’enquête diligentée en juin 2020 à la suite d’une plainte d’une collaboratrice, conformément à l’Ordonnance relative au harcèlement et aux difficultés relationnelles sur le lieu de travail (OHarc). Le médecin directeur concerné par ces accusations «a depuis quitté l’établissement de manière définitive». La Doctoresse Samia Hakimi, médecin directrice adjointe, assurera la direction médicale ad intérim du secteur concerné. Le processus d’engagement d’un nouveau médecin directeur ou d’une nouvelle médecin directrice sera lancé prochainement, communique le Conseil d’administration du RFSM.

Dans un communiqué, le Syndicat des services publics – région Fribourg, qui a défendu l’employée concernée, constate «avec satisfaction que, suite aux résultats de l’enquête, le cadre dirigeant a perdu sa place de travail et que l’employée concernée est rétablie entièrement dans ses fonctions». Le syndicat indique que l’enquête OHarc conlut à un «abus de pouvoir avéré» et à l’existence «tant objectivement que subjectivement» de harcèlement sexuel de la part de ce médecin directeur.

Aussi une enquête administrative

A la suite de la procédure OHarc, le Conseil d’administration du RFSM avait en outre ouvert le 4 mars dernier une enquête administrative concernant «une détérioration du contexte professionnel au sein de l’unité concernée – le secteur de psychiatrie et de psychothérapie pour personnes âgées. Elle devait «faire toute la lumière sur la gouvernance, l’état de relations de travail et la conformité des rapports hiérarchiques avec les valeurs du RFSM et les standards professionnels» dans ce ce secteur.

La procédure d’audit administrative confiée au cabinet Evoluthys par le Conseil d’administration «a permis à 55 personnes de s’exprimer en leur garantissant la confidentialité», communique le RFSM. Les conclusions du rapport relèvent un «point faible»: «des rapports hiérarchiques peu clairs et mal identifiés». Elles «constatent» cependant «les qualités professionnelles des équipes engagées au service des patient-e-s, en proposant des pistes d’amélioration pour construire une ambiance de  travail positive et permettre au secteur concerné de poursuivre son excellent travail dans un environnement apaisé.»

 

 

 

 

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00