La Liberté

21.06.2019

Lutte contre le travail au noir jugée pas assez efficace

Le député et directeur de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, Jean-Daniel Wicht, estime que le canton pourrait lutter plus efficacement contre le travail au noir. © Alain Wicht
Le député et directeur de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, Jean-Daniel Wicht, estime que le canton pourrait lutter plus efficacement contre le travail au noir. © Alain Wicht

LMP

Syndicats, Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, Union patronale de Fribourg et inspectorat des chantiers de Fribourg montent au créneau. Tous estiment que le canton est laxiste vis-à-vis des chantiers en infraction.

Trop, c’est trop! Exaspéré, Jean-Daniel Wicht, président de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, estime que le canton est en train de perdre «la guerre contre le travail noir». Avec des représentants des syndicats Unia et Syna Fribourg, l'Union patronale du canton de Fribourg et l’Inspectorat des chantiers de Fribourg, il déplore la lenteur du canton à prendre des mesures contres des chantiers en infraction. Et il estime que les peines restent souvent trop légères pour être dissuasives.

 

Pour s’appuyer sur un cas concret, le rendez-vous a été donné vendredi matin aux médias sur un chantier de démolition à Fétigny, où l’Inspectorat des chantiers Fribourg (ICF) affirme avoir dénombré plusieurs irrégularités.

 

> Article détaillé à lire dans «La Liberté» de samedi, papier et numérique.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00