La Liberté

11.09.2019

Un seul délégué pour la promotion de la jeunesse

La députée démocrate-chrétienne Anne Meyer Loetscher est l'une des deux auteures de la motion visant à accroître l'efficacité du Bureau de promotion de l'enfance et des jeunes (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
La députée démocrate-chrétienne Anne Meyer Loetscher est l'une des deux auteures de la motion visant à accroître l'efficacité du Bureau de promotion de l'enfance et des jeunes (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

ATS

Le canton de Fribourg veut améliorer l'efficacité de son Bureau de promotion des enfants et des jeunes (BPEJ). Le Grand Conseil a voté mercredi une modification législative en ce sens, avec l'arrêt du modèle à deux délégués.

La modification de la loi sur l'enfance et la jeunesse (LEJ) a été acceptée par 92 voix, sans opposition et ni abstention. Elle constitue l'aboutissement d'une motion acceptée en juin de l'an dernier demandant l'abandon du modèle à deux délégués à l'enfance et à la jeunesse, un pour chaque communauté linguistique.

Les motionnaires, Anne Meyer Loetscher et Susanne Aebischer, voulaient ne plus exiger que le poste soit occupé par deux personnes, considérant que le fait d'avoir le même cahier des charges ralentissait le travail du BPEJ. Selon la proposition du Conseil d'Etat, il n'y aura plus qu'un poste de délégué à l'avenir.

Cependant, la possibilité de le partager (job-sharing) sera ouverte. Le gouvernement a écarté la crainte pour la culture du bilinguisme, telle que ressortie lors du débat de 2018 sur la motion. L'idée générale consiste à accroître l'efficacité du bureau, tout en respectant les intérêts des deux communautés linguistiques, en particulier la germanophone minoritaire.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00