La Liberté

28.02.2020

Le 15 mars, la «pire date» pour le FIFF

Mathieu Fleury est un homme bien embêté. © Alain Wicht (archives)
Mathieu Fleury est un homme bien embêté. © Alain Wicht (archives)

MAG

Partager cet article sur:

Les responsables du Festival international de films de Fribourg (FIFF) vivent… un mauvais film. La manifestation, rassemblant des milliers des personnes, a lieu du 20 au 28 mars. L'interdiction des manifestations aura-t-elle été levée?

«Nous suivons l’évolution de la situation depuis un moment», indique Mathieu Fleury, son président. Pour lui, la décision prise ce matin d’interdire jusqu’au 15 mars les événements rassemblant plus de 1000 personnes, pose un sérieux problème de calendrier.

«Ce 15 mars, c’est la pire date», lâche-t-il. Le FIFF est en pleine discussion et attend des instructions. Une réunion est prévue lundi matin pour mettre à plat les différents scénarios. Des informations seront délivrées mercredi prochain, lors de la conférence de presse prévue pour la présentation du programme de cette 34e édition.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00