La Liberté

Rossens: les travaux entre le barrage et Pont-la-Ville agacent un élu

Le député UDC Nicolas Galley s’agace des perturbations de trafic actuelles sur l’axe reliant Rossens à Pont-la-Ville. Le canton annonce que les travaux vont durer jusqu’à la fin des vacances scolaires d’été.

A la suite des intempéries de l’été 2021, la route qui relie le barrage de Rossens à la commune de Pont- la-Ville a subi des dégâts. © Charles Ellena
A la suite des intempéries de l’été 2021, la route qui relie le barrage de Rossens à la commune de Pont- la-Ville a subi des dégâts. © Charles Ellena

NM

Publié le 13.05.2022
Partager cet article sur:

Dans une question adressée début février au Conseil d’Etat, Nicolas Galley soulignait: «A la suite des intempéries de l’été 2021, la route qui relie le barrage de Rossens à la commune de Pont- la-Ville a subi des dégâts. A deux endroits, des glissements de terrain ont été constatés. Si un passage semble avoir été rétabli, il en existe toujours un deuxième qui nécessite des travaux. Or, depuis plusieurs mois, rien ne se fait. La route a été mise en sens unique, obligeant la circulation à faire un important détour par la commune de Treyvaux». Alors l'élu demandait: «Pourquoi le début des travaux est-il si long à se mettre en route?»

Dans sa réponse (à lire ici au format PDF), rendue publique vendredi 13 mai, l’Exécutif cantonal indique que les travaux ont débuté le 25 avril et qu'ils devraient se terminer après les vacances scolaires d’été. Durant cette période, une fermeture complète de la route est nécessaire. Le Gouvernement explique: «La décision de mettre en sens unique le tronçon de route compris entre le barrage de Rossens et l’entrée de la localité de Pont-la-Ville a été prise en concertation avec la police de la circulation. Il a été admis que la combinaison de la sinuosité particulière de la route et sa pente longitudinale pouvaient créer une situation problématique pour les véhicules devant s’arrêter à la montée. Nous reconnaissons les perturbations provoquées mais justifions l’accent porté sur la sécurité des usagers et la fluidité du trafic».

Toutefois, même si les travaux en cours permettront un traitement pérenne des zones actuellement instables, de nouveaux glissements de terrain ne sont pas exclus dans cette zone. En effet, le tronçon «se situe dans une géologie tourmentée dont le comportement général à long terme est difficile à anticiper», relèvent les autorités cantonales, qui ajoutent: «Les différentes instrumentations mises en place seront poursuivies et une réflexion sur le comportement du tronçon routier complet – dont la grande partie ne semble actuellement pas sujette à des instabilités – pourra être menée à titre préventif».

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00