La Liberté

Les établissements publics vont fermer dans quatre cantons, dont Fribourg

Les cantons de Fribourg, Vaud, Neuchâtel et du Valais se sont entendus pour fermer les établissements publics dès le samedi 26 décembre au soir. Ils renoncent à faire usage des dérogations encore autorisées par le droit fédéral.

Les établissements publics devront fermer dès le 26 décembre. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
Les établissements publics devront fermer dès le 26 décembre. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

LIB

Publié le 22.12.2020
Partager cet article sur:

Après concertation avec d’autres cantons romands, le Conseil d’Etat fribourgeois a décidé de prendre de nouvelles mesures d’ici à la fin de l’année. Fini les dérogations pourtant autorisées par le droit fédéral: les établissements publics devront fermer dès samedi 26 décembre. 

«Si les conditions pour bénéficier d’une exception sont remplies par le canton actuellement, le nombre de cas reste élevé et les capacités hospitalières demeurent sous forte tension», a expliqué le gouvernement cantonal mardi matin. La récente mutation du virus est par ailleurs particulièrement inquiétante, relève-t-il.


EN UN CLIN D’OEIL

Ce qui ferme dès samedi

- Les bars, cafés, restaurants, centres de loisirs et de divertissement tels que casino et autres bowlings;
- Les commerces et services dès 19h, à l’exception des nocturnes;
- Les autres établissements et installations accessibles au public, tels que théâtres, cinémas et piscines (tous déjà fermés), bains thermaux et wellness pour les non-clients de l’hôtel.

Ce qui reste ouvert

- Les commerces et services usuellement ouverts le dimanche, y compris les jours feriés;
- Les remontées mécaniques, mais les restaurants dans les stations et sur les pistes seront fermés (vente à l’emporter autorisée)
- Les bibliothèques, musées, centres sportifs et fitness.

En outre, le droit fédéral impose désormais le huis clos pour les mariages civils.

 

«La concertation entre gouvernements des cantons romands s’est poursuivie ces derniers jours. Prenant acte que les cantons de Berne, du Jura et de Genève sont déjà soumis au régime fédéral, les gouvernements des cantons de Fribourg, Vaud, Neuchâtel et Valais ont choisi de renoncer à faire usage des possibilités de dérogation encore autorisées par le droit fédéral pour les établissements de restauration», explique un communiqué commun mardi.

Cette mesure tient compte de l’évolution de l’épidémie (notamment la stabilisation du nombre de cas à un haut niveau ou encore la récente mutation du virus) et de l’impossibilité pour certains cantons de Suisse occidentale de faire usage des possibilités de dérogation en vertu du droit fédéral.

Point de situation début janvier

Les gouvernements des cantons romands poursuivront leurs échanges durant ces prochaines semaines, de même qu’ils resteront en contact étroit avec les autorités fédérales et feront un nouveau point de situation en vue de la rentrée de début janvier.

Pour rappel, le Conseil fédéral observe la situation en continu et a annoncé qu’il procèdera à une évaluation intermédiaire le 30 décembre, se réservant la possibilité de prendre des mesures supplémentaires si la situation devait encore se dégrader.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00