La Liberté

26.05.2021

Un comité spécial pour une jeunesse en détresse

Un catalogue de mesures destinées à venir en aide à la jeunesse fribourgeoise devrait être présenté d'ici la fin du mois d'août. © Charly Rappo
Un catalogue de mesures destinées à venir en aide à la jeunesse fribourgeoise devrait être présenté d'ici la fin du mois d'août. © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

Le Conseil d’Etat fribourgeois crée un comité de pilotage qui devra établir un catalogue de mesures pour venir en aide aux jeunes de 12 à 25 ans, durement touchés par les conséquences de la pandémie de coronavirus.

A l’Université de Fribourg, 51% des étudiants sondés ressentent un stress supplémentaire dû aux changements dans les méthodes d’enseignement induits par les restrictions sanitaires.  Et 67% d’entre eux estiment en savoir moins qu’avant sur ce qui est attendu d’eux dans les différents cours ou modules. C’est ce qui ressort d’une vaste étude menée dans 26 pays et visant à évaluer l’impact du premier pic de la pandémie de Covid-19 sur le bien-être des universitaires.

28%

Part des étudiants fribourgeois qui se sentent anxieux

En Suisse, un questionnaire en ligne a été mis à disposition des étudiants immatriculés dans les universités de Berne, Fribourg et Genève entre le 30 avril et le 27 mai 2020. En tout, 4648 étudiants y ont répondu, dont 72% de femmes. Les résultats pour le volet fribourgeois ont été dévoilés mardi soir. Résultat: 20% des étudiants se sentent seuls et 28% se sentent anxieux.

Et le phénomène ne concerne pas que les étudiants, mais bien les jeunes en général, en particulier ceux qui sont âgés de 12 à 25 ans. C’est pourquoi le Conseil d’Etat, comme annoncé mercredi matin aux médias, a confié à une comité de pilotage ad hoc la mission d’établir un état des lieux des mesures existantes et de déterminer les mesures complémentaires qu’il convient de mettre en place.

Catalogue présenté fin août

Cet organe est présidé par le préfet de la Veveyse François Genoud, également président de la Conférence des préfets. Il réunit des représentants des services étatiques concernés, de l’Association des communes fribourgeoises (ACF), du Réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM), des Justices de paix, de l’association Reper et de Frisbee, le réseau fribourgeois des organisations de l’enfance et de la jeunesse. Les premiers résultats sont attendus pour début juillet et un catalogue de mesures devrait être présenté à la fin du mois d’août.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00