La Liberté

Délinquance juvénile: délits en hausse chez les ados

Le nombre d'adolescents admettant avoir commis au moins un délit dans leur vie est en augmentation en Suisse, selon une étude menée notamment par la Haute école de travail social (HETS) de Fribourg.

Au total, 5% des ados interrogés étaient responsables de 76% des délits rapportés (photo prétexte). © Jean-Baptiste Morel
Au total, 5% des ados interrogés étaient responsables de 76% des délits rapportés (photo prétexte). © Jean-Baptiste Morel

ATS

Publié le 06.10.2022
Partager cet article sur:

Le vol à l'étalage et le port d'armes arrivent en tête des infractions, devançant le vandalisme. En matière de violence, les rixes sont les actes avoués le plus fréquemment. Ces constats émanent d'une enquête menée dans 49 pays dans le cadre de la quatrième «International Self-Report Delinquency Study» (étude internationale sur l'auto-signalement de la délinquance). En Suisse, la HETS et la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) ont soumis un questionnaire à 11'019 élèves, dont la plupart avaient entre 14 et 15 ans. L'enquête a été menée entre mai et juillet 2021 dans 24 cantons.

Par rapport à la dernière étude identique menée en 2013, la délinquance juvénile et les expériences de victimes, rapportée par les adolescents, ont augmenté, indiquent les deux hautes écoles. Ce constat est renforcé par le fait que les ados parlent bien plus facilement de leurs propres délits que les adultes. Avec 15% des formulaires retournés, le vol à l'étalage est le délit le plus fréquemment avoué par les ados interrogés. Par ailleurs, 10,3% des jeunes ont admis avoir porté sur eux des armes à feu, des matraques, des couteaux ou d'autres armes. Les actes de vandalisme concernent 9,4% des ados et le deal de drogue touche 5,5% d'entre eux. En revanche, les cambriolages (1,5%) et le vol de voitures (1,1%) par des ados sont restés rares.

En outre, 6,4% des jeunes interrogés ont pris part à une rixe au cours de l'année qui a précédé l'enquête. 2,6% ont admis avoir agressé une personne et l'avoir sérieusement blessée. Une part de 1,3% a avoué avoir braqué avec une arme, agressé physiquement ou menacé lourdement d'autres personnes pour les voler. Sur internet, 5% des adolescents ont confié avoir commis des crimes de haine. 2,9% ont envoyé des photos intimes en ligne contre la volonté de leurs victimes. L'escroquerie et la piraterie sur le web concernent 2,7% des jeunes interrogés. Au total, 5% des ados interrogés étaient responsables de 76% des délits rapportés. Ces récidivistes commettent en moyenne 66 délits par an. A titre préventif, les auteurs de l'étude appellent à les identifier et à les traiter thérapeutiquement de manière précoce.

Articles les plus lus
  • En direct

    Quatre à la suite pour Gottéron !

    Excellent week-end pour Fribourg-Gottéron ! Les protégés de Christian Dubé s'imposent 4-3 à Lausanne et enchaînent un quatrième succès de rang en National...
  • Incendie au GYB à Payerne

    Les élèves et les enseignants du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne, soit quelques 1100 élèves, ont été évacués de l’établissement scolaire ce...
  • Musique: la Concordia à l'heure brésilienne

    La Concordia, le corps de musique officiel de la ville de Fribourg, a vécu vendredi à l’heure brésilienne à l’occasion de sa soirée annuelle qui s’est déroulée...
  • Explosion d'un bancomat à Gumefens

    Un bancomat de la banque Raiffeisen a explosé à Gumefens dans la nuit de jeudi à vendredi. Un important dispositif de police a été mis en place pour retrouver...
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11