La Liberté

Les amateurs de théâtre au rendez-vous

La 18e édition des Rencontres théâtrales de Bulle a su renouer avec son public après quatre ans d'absence. Le festival de théâtre amateur reviendra en 2024.

Le festival de théâtre a attiré entre 2300 et 2500 personnes sur quatre jours.
Le festival de théâtre a attiré entre 2300 et 2500 personnes sur quatre jours.

CP

Publié le 29.05.2022
Partager cet article sur:

Une année sur deux, le week-end de l'Ascension est le rendez-vous des amateurs de théâtre à Bulle à l'occasion des Rencontres théâtrales. Reportée par deux fois à cause de la pandémie, la manifestation a pu retrouver son public ce week-end, quatre ans après la dernière édition. "Nous avons vécu de très belles rencontres", se réjouit sa présidente Anne-Marie Gremaud. La qualité et la diversité des pièces proposées ont ravi le comité, mais aussi le public qui a répondu à l'appel. "Nous estimons qu'il y a eu entre 2300 et 2500 spectateurs sur les quatre jours."

Chacun des spectacles a drainé un public bien particulier, notamment la pièce en patois et les spectacles pour enfants samedi après-midi. "Les spectacles des jeunes troupes Brosse Adam et la Compagnie des Longues Fourchettes ont attiré un public beaucoup plus jeune et ont permis de montrer que le théâtre n'est pas qu'une affaire d'aguerris", observe encore Anne-Marie Gremaud. En terme de fréquentation, la pièce Mardi écrite par Pierre Savary et jouée par la compagnie la Grande Lessive, mais aussi Café Bourvil et son nouveau spectacle C'est si bon ont drainé beaucoup de monde. Sur les dix troupes de théâtre amateur, sept d'entre elles n'avaient pas encore joué leurs pièces, spécialement mises en scène pour le festival. 

Avec un budget de 55000 francs, la manifestation devrait trouver l'équilibre, comme à chaque édition, et reverser un petit montant aux troupes invitées, "une forme de reconnaissance pour leur investissement". Nouveauté cette année: les spectateurs avaient la possibilité d'assister à un seul spectacle par soir plutôt qu'aux deux pièces proposées. Plébiscitée, la formule devrait être "peaufinée" et réitérée. Seul petit couac: la programmation horaire n'a pas laissé assez de temps entre les pièces. "Un soir, ça a été spécialement long et le public n'était pas très content", confie Anne-Marie Gremaud qui assure que le problème pourra être réglé lors de la prochaine édition, le week-end de l'Ascension 2024. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11