La Liberté

Souplesse demandée aux employeurs

Face à la hausse des cas d'isolement, le canton de Fribourg demande aux employeurs de faire preuve de souplesse envers leurs employés qui doivent rester isolés plus de cinq jours. Objectif: décharger les médecins.

La vague omicron submerge le laboratoire de microbiologie de l'Hôpital fribourgeois qui traite les tests PCR issus du centre de dépistage cantonal. © Charly Rappo/La Liberté
La vague omicron submerge le laboratoire de microbiologie de l'Hôpital fribourgeois qui traite les tests PCR issus du centre de dépistage cantonal. © Charly Rappo/La Liberté

TG

Publié le 27.01.2022
Partager cet article sur:

Alors que le variant Omicron déferle sur la Suisse et le canton de Fribourg, une personne infectée par le Covid 19 peut sortir de son isolement uniquement si, à la fin de ces 5 jours, elle ne présente plus de symptômes depuis au moins 48 heures.

Or, l’expérience montre que de nombreuses de personnes infectées – environ 40% – présentent encore des symptômes au-delà de 5 jours. Elles doivent donc consulter un médecin afin d’obtenir un certificat médical pour justifier leur absence prolongée. «Ce qui engendre un besoin de consultation médicale pour plusieurs centaines d’employés quotidiennement et conduit alors à une charge supplémentaire énorme pour les médecins qui sont déjà fortement sollicités par la pandémie», relèvent la task force sanitaire du canton de Fribourg et la Cellule cantonale de coordination Covid-19 dans une lettre envoyée aux faîtières de l’économie fribourgeoise.

Dans le but de soulager les médecins, il est demandé aux employeurs de faire preuve de souplesse ou du moins «d’examiner la possibilité de renoncer à demander systématiquement un certificat d’arrêt maladie pour justifier une absence après les 5 jours de mise en isolement, du moins jusqu’au huitième jour (5 jours d’isolement plus les 3 jours de maladie habituellement tolérés)». Dans sa dernière newsletter, l’Union patronale du canton de Fribourg dit soutenir cet appel.

La task force précise qu’une «telle recommandation avait déjà été faite aux entreprises dans le passé pendant les vagues de grippe saisonnière».

 

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00