La Liberté

19.08.2020

Masque obligatoire à certaines conditions

Près de 47'000 élèves fribourgeois (soit 1,1% de plus que l'an dernier) reprendront bientôt le chemin de l'école. Pour la plupart, la rentrée aura lieu le jeudi 27 août. Mais quelques écoles lacoises, dont celle de Chiètres, et le Gymnase intercantonal de la Broye rouvriront leurs portes dès le lundi 24 août. © Charly Rappo
Près de 47'000 élèves fribourgeois (soit 1,1% de plus que l'an dernier) reprendront bientôt le chemin de l'école. Pour la plupart, la rentrée aura lieu le jeudi 27 août. Mais quelques écoles lacoises, dont celle de Chiètres, et le Gymnase intercantonal de la Broye rouvriront leurs portes dès le lundi 24 août. © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

La Direction de l'instruction publique a levé le voile mercredi sur la rentrée scolaire, qui verra élèves et enseignants «cohabiter avec le virus». Le masque ne sera obligatoire qu'au secondaire II lorsque les distances sont insuffisantes.

Au niveau secondaire II (collèges, école de culture générale, écoles de commerce), le port du masque sera obligatoire pour les étudiants dès le moment où il n'est pas possible de maintenir une distance minimale de 1,5 mètre entre les gens.

En revanche, aucune distance interpersonnelle n’est exigée pour les élèves de l’école obligatoire. Et ils ne sont pas soumis à l’obligation du port du masque. A noter que les élèves âgés de 12 ans et plus doivent être masqués dans les transports publics. Dans tous les cas, les jeunes devront se procurer les masques à leurs propres frais. Pour le personnel enseignant, administratif et technique, le matériel nécessaire est en revanche fourni par les directions d’écoles ou les services concernés.

Malgré tout, cette rentrée scolaire se veut un retour à la normale: il s’agit désormais de «cohabiter avec le virus». L’enseignement se fera par classes complètes et les règles usuelles s’appliqueront pour tout ce qui concerne les évaluations, les examens ou les promotions, a indiqué mercredi le conseiller d’Etat Jean-Pierre Siggen.

«La rentrée doit être aussi normale que possible»

Jean-Pierre Siggen

 

Les enfants devront pouvoir se comporter et se déplacer en classe, sur le chemin de l’école et dans la cour de récréation aussi normalement que possible. Des précautions supplémentaires seront prises pour l’économie familiale, l’éducation musicale et l’éducation physique.

Dans la mesure du possible, quelques aménagements, comme des pauses échelonnées ou l’utilisation des salles les plus grandes, seront maintenus dans les cycles d’orientation. Les mesures générales d’hygiène seront reconduites: lavage ou désinfection des mains, des surfaces et des points sensibles, aérations régulières des locaux.

La rentrée des classes aura lieu le jeudi 27 août pour la majorité des élèves. Mais quelques écoles lacoises, dont celle de Chiètres, et le Gymnase intercantonal de la Broye rouvriront leurs portes dès le lundi 24 août.»

TRENTE-DEUX CLASSES OUVERTES

Le personnel enseignant devra se rendre sur le lieu de travail, en recourant aux mesures sanitaires requises, y compris les femmes enceintes, a expliqué le ministre. Toutefois, pour ces dernières, désormais considérées comme une catégorie à risque, il sera possible de s'y soustraire sur la présentation d'un certificat médical.

Dans le détail, 32 classes ont été ouvertes pour répondre aux besoins de la rentrée scolaire. Une attention toute particulière sera portée à l’ensemble des élèves pour leur permettre la reprise du programme d’études et à la valorisation des compétences numériques acquises lors de l’enseignement à distance.

Pour l’école obligatoire, ce sont 16,9 classes qui ont été ouvertes, dont 6 pour les 1H/2H (école enfantine), 2,9 pour les 3H-8H (école primaire) et 8 pour les 9H-11H (CO). Les moyennes d’élèves par classe restent quasi inchangées, soit 18,6 pour l’école enfantine (18,5 il y a un an) et 18,9 pour l'école primaire (19,1).

Concept de qualité

Pour le cycle d’orientation, la moyenne d’élèves par classe varie selon le type de classe, histoire d’offrir des conditions de travail adaptées. Elle est de 15,1 (14,8) élèves pour une classe à exigences de base, de 21,7 (21,8) élèves pour une classe générale et de 23,1 (22,7) élèves pour une classe pré-gymnasiale.

Pour les écoles du secondaire 2 (collèges, écoles de commerce à plein temps et école de culture générale), 10 classes ont été ouvertes. La rentrée scolaire surviendra dès lundi pour trois communes lacoises, dont Chiètres, de même pour le Gymnase intercantonal de la Broye (GYB), proximité avec Berne et Vaud oblige.

Le Lehrplan 21 poursuivra son déploiement dans les écoles primaires et secondaires de la zone où l'allemand est parlé, a indiqué Andreas Maag, chef du Service de l'enseignement obligatoire germanophone. Au-delà, le concept de qualité étrenné d’abord comme projet pilote se généralisera dans les écoles obligatoires francophones. ATS

Développement à retrouver en soirée sur nos supports numériques

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00