La Liberté

11.03.2020

A terre, le Festival de films se relève

Le FIFF devait ouvrir ses portes vendredi 20 mars avec le film d'ouverture "Heroic Losers". © DR
Le FIFF devait ouvrir ses portes vendredi 20 mars avec le film d'ouverture "Heroic Losers". © DR

OW

Partager cet article sur:

Si le coronavirus a eu raison du Festival international de films de Fribourg, la manifestation se redéploiera tout au long de l'année sur les petits et grands écrans.

L’édition «34 et demi», telle est le nom trouvé par le Festival international de films de Fribourg (FIFF) pour valoriser le programme copieux qu’il aurait dû présenter au public du 20 au 28 mars. Le coronavirus ayant poussé les organisateurs à annuler le FIFF cette année, les courts et longs-métrages sélectionnées pourront en partie être diffusés tout au long de l’année: dans d’autres festivals (si ceux-ci peuvent avoir lieu), à la télévision, en ligne sur des plateformes de streaming ou encore lors d’événements ponctuels.

«Ce redéploiement est possible grâce au soutien de nos partenaires et à la solidarité du public», relève Thierry Jobin, directeur artistique du FIFF, lors d’une conférence de presse. A ce stade des opérations, le déficit prévu devrait tourner autour de 100’000 francs. Une situation délicate pour la manifestation qui reste fragile, mais qui ne remet pas en question l’existence du festival qui aura bel et bien lieu en 2021.

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00