La Liberté

13.09.2017

Enquête ouverte sur le fonctionnement de la Prison centrale

Le détenu kosovar Bashkim L., condamné à la prison à vie, s'était évadé le 2 septembre aux alentours de 2 ou 3 heures matin, en nouant les draps de lit de sa cellule pour en faire une corde improvisée. © La Liberté
Le détenu kosovar Bashkim L., condamné à la prison à vie, s'était évadé le 2 septembre aux alentours de 2 ou 3 heures matin, en nouant les draps de lit de sa cellule pour en faire une corde improvisée. © La Liberté

TG

L'évasion d'un détenu de la Prison centrale à Fribourg conduit à l'ouverture d'une enquête administrative sur le fonctionnement de l'établissement. Une procédure de licenciement d'un collaborateur pour faute grave est par ailleurs en cours.

Des manquements dans l'application du processus édicté pour le service de nuit ont contribué à l'auteur présumé de l'assassinat de Frasses de s'évader, indique la Direction de la sécurité et de la justice (DSJ) dans un communiqué diffusé ce mercredi matin. Sur cette base, son directeur, Maurice Ropraz, ouvre une enquête administrative sur le fonctionnement de la Prison centrale, à Fribourg.

Un collaborateur de la prison, en charge du service de nuit le soir de l'évasion, a été suspendu immédiatement de son activité. En raison d'une succession de fautes émanant de cette personne, de leur gravité et de leurs conséquences, "la confiance est rompue et la DSJ ouvre à son encontre une procédure de licenciement pour justes motifs", indique le communiqué.

L'enquête administrative portera sur l'organisation de la Prison centrale, de ses processus et de leur contrôle. Elle doit permettre notamment d'établir si les manquements constatés dans le service de nuit lors de l'évasion sont généralisés et s'ils sont à mettre en lien avec des problématiques d'horaires et de dotation en personnel, précise encore la DSJ. Un expert indépendant a été mandaté: Henri Nuoffer, ancien directeur des Etablissements de Bellechasse, ancien secrétaire général de la Conférence latine des chefs de départements de justice et police et enseignant au Centre suisse de formation du personnel pénitentiaire. D'autres experts pourront être mandatés pour ce qui relève des infrastructures et du matériel.

Pour rappel, le détenu kosovar Bashkim L., condamné à la prison à vie, s'était évadé le 2 septembre aux alentours de 2 ou 3 heures matin, en nouant les draps de lit de sa cellule pour en faire une corde improvisée. Il est l'auteur présumé de l'assassinat de Frasses.

Dans la même rubrique
Offre exclusive Club en Liberté
Offre exclusive Club en Liberté

Une semaine de thalassothérapie en Tunisie avec 50% de réduction pour la 2e personne!

Le calendrier 2018 d'Alex est arrivé
Le calendrier 2018 d'Alex est arrivé

Une idée cadeau parfaite pour les fêtes de fin d'année... Commandez-le ici, les frais de port sont offerts!

Articles les plus lus
RDV au Comptoir Broyard
RDV au Comptoir Broyard

Prenez les commandes de notre triporteur, accrochez votre ceinture et défiez les lois de la pesanteur!

Inscrivez-vous à la newsletter Gottéron!
Inscrivez-vous à la newsletter Gottéron!

Chaque vendredi, recevez toute les dernières actualités des Dragons!

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00