La Liberté

11.09.2019

Le Festival de films 2020 mettra le monde à l'envers

Et si Sharon Tate (Margot Robbie) n'avait pas été tuée par les disciples de Charles Manson en 1969 s'interroge Quentin Tarantino dans son dernier film uchronique «Once Upon A Time…In Hollywood». ©Warner
Et si Sharon Tate (Margot Robbie) n'avait pas été tuée par les disciples de Charles Manson en 1969 s'interroge Quentin Tarantino dans son dernier film uchronique «Once Upon A Time…In Hollywood». ©Warner

OW

Le 34e Festival international de films de Fribourg (du 20 au 28 mars 2020) consacrera sa section Cinéma de genre à l'uchronie. Un genre qui se fonde sur la réécriture de l'Histoire.

Le Festival international de films de Fribourg (FIFF) va retourner la tête de son public. La section Cinéma de genre de la prochaine édition, (la 34e, du 20 au 28 mars 2020) s’intéressera au film uchronique sous la bannière «Mondes à l’envers». Vous avez dit «uchronie»? Un mot barbare qui s’explique toutefois très simplement. «L’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé», nous renseigne le communiqué du FIFF.

Quelques exemples récents: Edge Of Tomorrow, avec Tom Cruise en soldat du futur revivant sans cesse la même journée, Yesterday de Danny Boyle qui imagine un monde dans lequel les Beatles n’auraient jamais existé, sauf pour le héros du film ou encore Once Upon A Time… In Hollywood de Quentin Tarantino, actuellement sur les écrans, et qui offre à Sharon Tate la possibilité d’échapper aux disciples de Charles Manson.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00