La Liberté

18.06.2021

Pas d’acquittement pour les activistes climatiques

Les activistes condamnés ont participé au blockage de Fribourg Centre en novembre 2019. © Alain Wicht
Les activistes condamnés ont participé au blockage de Fribourg Centre en novembre 2019. © Alain Wicht

LMP

Partager cet article sur:

Fin du suspense. Le verdict très attendu du procès d’activistes climatiques qui avaient bloqué l’entrée de Fribourg centre le 29 novembre 2019, en plein Black Friday, a été dévoilé vers 11h15.

Les trente-deux militants de la Grève du climat et d’Extinction Rebellion n’ont pas été acquittés. Ils contestaient les peines pécuniaires qui leur avaient été infligées après le blocage du centre commercial Fribourg Centre, à Fribourg. Seule exception, une activiste n’a pas été condamnée pour contrainte car elle ne s’était pas enchaînées aux caddies, moyen qui empêchait les visiteurs d’accéder à Fribourg centre. 
Le juge de de police de la Sarine, Benoît Chassot, n’a pas retenu l’état de nécessité licite, argument phare de la douzaine d’avocats défendant les activistes – avec la liberté d’expression et de réunion, selon l’une des avocates, Me Irène Wettstein. Selon le juge de police, les activistes auraient pu se faire entendre par des moyens légaux. 

Loin de se sentir découragés, les activistes ont applaudi à la fin de la lecture du verdict puis ont chanté «On va faire appel, on va faire appel, on va, on va, on va faire appel» en rejoignant la cinquantaine de personnes qui se sont déplacées à Forum Fribourg pour l’occasion. La suite de la saga aura donc lieu au Tribunal cantonal, comme l’ont confirmé des avocats. 

Pour rappel, le procès avait eu lieu du 25 mai au 1er juin passé. Les militants contestaient des peines pécuniaires avec sursis et des amendes fermes de 200 à 500 francs infligées par le Ministère public fribourgeois pour contravention à la loi sur le domaine public et - en ce qui concerne une dizaine d’entre eux - contrainte. Quant aux faits, ils s’étaient produits lors du Black Friday, un événement commercial d’une journée. Une cinquantaine de membres de l’association Extinction Rebellion et de la Grève du climat s’étaient mobilisés. Certains s’étaient attachés à des caddies pour empêcher l’accès à Fribourg Centre, pendant que d’autres déambulaient avec des toges rouges afin de symboliser le sang versé par les espèces touchées par le changement climatique. Tous dénonçaient la journée «d’extrême surconsommation». Si l’entrée principale du centre commercial avait été bloquée, d’autres accès étaient restés accessible durant l’action.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00