La Liberté

Une pétition en ligne contre les études de genre à l'Université

Des associations défendant les valeurs de la famille traditionnelle dit avoir récolté 1216 signatures demandant à l’Université de Fribourg de se distancier de l’«idéologie du genre» à la suite de l'octroi d’un doctorat honoris causa à Judith Butler.

En novembre, l'Université de Fribourg avait décerné le titre de docteur honoris causa à Judith Butler, professeure à l’Université de Berkeley en Californie. © Corinne Aeberhard
En novembre, l'Université de Fribourg avait décerné le titre de docteur honoris causa à Judith Butler, professeure à l’Université de Berkeley en Californie. © Corinne Aeberhard

MRZ

Publié le 19.02.2015
Partager cet article sur:

Dans la ligne de mire de ces mouvements hostiles, pêlemêle, à l’avortement, au Plan d’étude 21 et à la charia: l’octroi, par la Faculté des lettres, d’un doctorat honoris causa à la philosophe américaine Judith Butler, souvent présentée comme la papesse des études genre.

D’après les quatre associations à l’origine de cette démarche (Zukunft CH, Bürger für Bürger, Human Life International Schweiz et Jugend und Familie), Judith Butler soutiendrait que «l’identité sexuelle n’a rien à voir avec la Nature mais est une construction sociale modifiable à l’envie». Précédées d’une lettre ouverte au ton railleur, les signatures ont été transmises à la direction de l’Université et de la Faculté des lettres le 13 février, affirment les adversaires des études genre.

=> Retrouvez l'article complet consacré à ce sujet dans «La Liberté» de ce jeudi.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11