La Liberté

L'exécutif de Matran veut quitter le Grand Fribourg

Mardi soir lors d'une soirée d'information, le syndic de Matran a annoncé aux citoyens que le conseil communal recommande de ne pas poursuivre le processus de fusion en raison des désavantages. Parmi les arguments: la situation financière.

En 2019, le Fusion Truck s'était arrêté à Matran pour informer la population des résultats de l'Assemblée constitutive. © La Liberte
En 2019, le Fusion Truck s'était arrêté à Matran pour informer la population des résultats de l'Assemblée constitutive. © La Liberte
Publié le 01.09.2021
Partager cet article sur:

Parmi les neuf communes sarinoises intégrées au processus de fusion du Grand Fribourg, celle de Matran accueillait mardi soir les représentants de l’Assemblée constitutive ainsi qu’une délégation du Conseil d’Etat venus présenter et défendre le projet.

Les citoyens se prononceront le 26 septembre prochain, mais le syndic de Matran, Nicolas Rérat, leur a annoncé à cette occasion que le Conseil communal recommandait à la population matranaise de rejeter le projet afin que Matran se retire du périmètre. «Le Conseil communal estime que le concept tel qu’élaboré permettra de renforcer le centre cantonal, mais que les inconvénients pour la population matranaise sont trop importants par rapport aux avantages», a-t-il déclaré. Les raisons évoquées sont la perte de proximité des futures autorités communales avec la population et la situation financière. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00