La Liberté

03.12.2019

Le bassin de rétention pollué des TPF sera remis en état

La renaturation du bassin de rétention du site des TPF prendra des mois. © Charly Rappo
La renaturation du bassin de rétention du site des TPF prendra des mois. © Charly Rappo

MRZ

Après la fuite de 45'000 litres de diesel le 13 novembre dernier, les travaux de dépollution suivent leur cours. Après le lit et les berges du ruisseau du Tiguelet, les nettoyeurs s'attaquent ces jours au bassin de rétention.

Selon un communiqué diffusé mardi par l’Organe cantonal de conduite (OCC), l’état du Tiguelet s’est amélioré, son lit et ses berges ayant été «nettoyés consciencieusement» par les sapeurs-pompiers durant le week-end du 23 et 24 novembre. Une partie des hydrocarbures présents dans le cours d’eau a ainsi pu être retirée, mais des traces résiduelles pourraient apparaître ces prochaines semaines – raison pour laquelle des barrages flottants seront maintenus jusqu’en amont du lac de Schiffenen.

Quant au bassin de rétention jouxtant le Centre de maintenance et d’exploitation des TPF, il a été fermé hermétiquement afin que la pollution y reste contenue. Les eaux propres captées en amont sont déversées en aval moyennant un bypass, note l’OCC. La phase de remise en état du bassin a commencé le 29 novembre. Le diesel est progressivement évacué au moyen d’une installation de traitement des eaux.

La renaturation du bassin et des cours d’eau touchés par la pollution prendra plusieurs mois, ajoute le communiqué, qui précise encore que les éléments recueillis dans le cadre de l’enquête conduite par le Ministère public permettent d’établir qu’un défaut technique est vraisemblablement à l’origine de l’importante fuite de diesel du 13 novembre.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00