La Liberté

21.11.2018

Réunion de crise pour décider de l'avenir des remontées charmeysannes

La station principale du Rapidosky à la fin octobre. © La Liberté
La station principale du Rapidosky à la fin octobre. © La Liberté

La décision d'ouvrir ou non les remontées mécaniques de Charmey cet hiver attendra. Sur demande du préfet de la Gruyère, Patrice Borcard, une réunion de crise aura lieu lundi prochain avec de nombreux acteurs locaux, régionaux et cantonaux.

Le conseil d'administration de la société exploitante des remontées mécaniques de Charmey a décidé d'ajourner sa décision quant à l'ouverture ou non des installations cet hiver. "A la demande du préfet de la Gruyère, Patrice Borcard, une réunion de crise sera organisée lundi prochain", écrivent les administrateurs dans un communiqué.

Seront présents l’Union Fribourgeoise du Tourisme, Télégruyère SA (propriétaire du Rapidosky), Remontées Mécaniques Fribourgeoises SA (propriétaire du télésiège), l’Association régionale de la Gruyère et l’association des Remontées Mécaniques des Alpes Fribourgeoises, la commune de Val-de-Charmey et la société anonyme exploitante des remontées.

>> Article complet à lire dans La Liberté du jeudi 22 novembre

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00