La Liberté

27.09.2017

Pas de fête en l'honneur de la grève générale

A Fribourg, seuls les cheminots et quelques ouvriers, notamment ceux de la brasserie Cardinal, avaient participé à la grève. © DR
A Fribourg, seuls les cheminots et quelques ouvriers, notamment ceux de la brasserie Cardinal, avaient participé à la grève. © DR

NM

Le Conseil d’Etat fribourgeois ne compte pas organiser l’année prochaine une manifestation pour commémorer la grève générale de 1918. Le canton sera néanmoins représenté lors d’une célébration à Olten.

C’est ce que le gouvernement répond aux députés socialistes Simon Bischof (Ursy) et Xavier Ganioz (Fribourg) qui jugeaient important de rappeler cet événement à partir duquel, à leurs yeux, s’est construite la Suisse moderne et sociale. Une année après la révolution bolchevique en Russie et un jour après la signature à Compiègne de l’armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale, la grève avait été lancée par le comité d’Olten, proche de l’aile gauche du Parti socialiste et des syndicats. Le mouvement avait ouvert la voie à plusieurs avancées sociales: la réduction du temps de travail et, quelques dizaines d’années plus tard, la fondation de l’assurance-vieillesse et survivants (AVS).

Le Conseil d’Etat reconnaît volontiers cet héritage. Mais précise toutefois: «La géographie de cette grève montre que les tensions ont été particulièrement vives sur sol alémanique et dans les villes industrielles principalement. Elle aurait été nettement moins suivie par les meneurs dans les cantons francophones. Fribourg a aussi été moins impliqué en raison de sa configuration rurale». Seuls les cheminots et quelques ouvriers, notamment au sein de la brasserie Cardinal, auraient quitté leurs postes. 

De plus, différents événements sont d’ores et déjà à l’agenda ailleurs dans le pays. Par exemple, la ville d’Olten présentera une pièce de théâtre plurilingue à laquelle participeront l’ensemble des cantons suisses. «En charge de la composition musicale, Jean-François Michel apportera une contribution fribourgeoise à cette création artistique. L’Etat de Fribourg, par la Commission des affaires culturelles, a déjà accordé son soutien financier pour cet événement commémoratif», informe le gouvernement fribourgeois.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00