La Liberté

26.11.2019

61 interdictions de stade pour les ultras de Gottéron

Les événements se sont déroulés sur une aire d'autoroute après la rencontre opposant les Dragons à Rapperswil. © Charles Ellena
Les événements se sont déroulés sur une aire d'autoroute après la rencontre opposant les Dragons à Rapperswil. © Charles Ellena

LIB

La commission pour l'ordre et la sécurité de la ligue suisse de hockey a prononcé 83 interdictions de stade, dont 61 pour des ultras de Gottéron, après les débordements avant, pendant et après la rencontre face à Rapperswil.

Les 83 personnes concernées sont interdites de stades sur l’ensemble du territoire suisse pour une période de trois ans au moins, annonce Fribourg-Gottéron dans un communiqué. Parmi ces 83 personnes, 61 ont des ultras de Fribourg-Gottéron et 22 sont des citoyens allemands membres des ultras de l’Eintracht Trier, proches des «supporters» de Gottéron. 

Ils sont punis pour des débordements survenus avant, pendant et après la rencontre opposant Rapperswil à Fribourg-Gottéron le 16 novembre. «Des supporters du HC Fribourg-Gottéron, dont un groupe venu d’Allemagne, ont provoqué les fans de Rapperswil avant et pendant la rencontre. Une clôture externe du secteur visiteurs de la St.Galler Kantonalbank Arena a été fortement endommagée et des jets de bière contre les spectateurs du club hôte ont été constatés. Le groupe de supporters fribourgeois a en outre commis des actes de violence contre les forces de police et le service de sécurité des Lakers. Plusieurs personnes ont été blessées», précise le club fribourgeois dans un communiqué.

De nouveaux débordements ont ensuite eu lieu sur l’aire d’autoroute de Birrhard (Argovie) au retour du déplacement des Dragons. Réunis dans un même car, des ultras fribourgeois et un groupe de supporters du club allemand de l’Eintracht Trier s’en sont pris à un bus de fans genevois qui rentrait de son déplacement à Davos. Bilan matériel: le pare-brise, une vitre et les essuie-glace du car genevois ont subi des dommages estimés à plusieurs milliers de francs. Les supporters servettiens ont alors dû attendre un véhicule de remplacement pour continuer leur route. Le car fribourgeois a quant à lui effectué un détour vers le poste de police le plus proche.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00