La Liberté

19.11.2021

Gottéron a tenu bon face à Langnau

Après une défaire mardi en Ligue des champions, Fribourg a renoué avec la victoire. © KEYSTONE
Après une défaire mardi en Ligue des champions, Fribourg a renoué avec la victoire. © KEYSTONE

MEG

Partager cet article sur:

Les Fribourgeois se sont imposés 4-3 face à Langnau ce soir à la BCF Arena, notamment grâce à un Matthias Rossi en feu. Les Dragons ont eu chaud en fin de match.

Victoire méritée pour les Dragons ce soir face à la formation bernoise. Le match avait pourtant très mal commencé pour Fribourg-Gottéron qui encaissait le 1-0 après deux minutes seulement, en infériorité numérique. Une réussite signée Alexandre Grenier, quatrième meilleur compteur de la ligue. Mais ce but fut quasiment la seule action dangereuse créée par les Langnau Tigers dans cette première période.

Les Dragons ont ensuite livré une solide prestation en étouffant la défense bernoise. Ils ont d’ailleurs terminé le premier tiers avec un nombre considérablement supérieur de tirs cadrés (17-6). La concrétisation a néanmoins tardé à venir, malgré des occasions à la pelle. On peut notamment relever le tir sur le poteau de Philippe Furrer (11e) ou encore celui de Matthias Rossi (18e).

L’égalisation est tombée en supériorité numérique à la 15e minute, sur une possible déviation de Matthias Rossi d’un tir de Ryan Gunderson (1-1). Un but qui a suscité un coach challenge de la part de l’entraîneur de Langnau, qui réclamait une obstruction sur son portier, refusée par les arbitres.

Seul regret après ce premier tiers, celui d’avoir galvauder trop d’occasions face à un adversaire peu organisé.

Killian Mottet débloque la situation

Moins d’occasions, mais plus de réussite. Le résumé de ce deuxième tiers aurait pu se réduire à cette phrase. Et on ne vous cache pas que l’on était justement en train d’écrire que les Dragons étaient en baisse de régime lorsque Killian Mottet a débloqué la situation. En deux-temps, le Fribourgeois a surpris Punnenovs, masqué (31e, 2-1). Matthias Rossi, encore servi par Ryan Gunderson, inscrivait ensuite le troisième but face à une défense bernoise débordée (37e, 3-1).

A l’image de ce deuxième tiers, la troisième période s’annnonçait alors pauvre en émotions si Gottéron parvenait à asseoir sa domination.

Fin de match à suspense

Les Dragons avaient décidé de nous faire mentir ce soir. Comme en début de match, les hommes de Christian Dubé se sont fait surprendre dès leur retour des vestiaires par les tigres bernois. Discret jusqu’alors, le Top scorer bernois Olofsson glissait le puck sous la mitaine de Reto Berra pour inscrire le 3-2 (41e).

Comme en première période, les Fribourgeois ne réussissaient pas à concrétiser leurs nombreuses occasions. Des échecs à imputer notamment au gardien Punnenovs, qui s’imposait face à Sandro Schmid (44e), puis face au duo Mottet-Desharnais lancés à pleine vitesse (47e). 

Le portier s’avouait finalement vaincu devant le tir de Matthias Rossi (48e 4-2), auteur d’un doublé officiellement, mais qui semble avoir aussi touché la palette sur la première réussite de la soirée. Signerait-il un triplé?

Les Fribourgeois ont ensuite payé leur indiscipline, encaissant le 4-3 à trois contre cinq, sur une pénalité de 2+2 infligée à Mauro Jörg. De quoi entretenir le suspense et la pression autour de la cage fribourgeoise jusqu’à la fin de la rencontre. Solides, les Dragons n’ont pas craqué et ont signé une nouvelle victoire (4-3) entièrement méritée, pour la première de Timo Haussener sous ses nouvelles couleurs

 

» Découvrez «Point de vue», le podcast hebdomadaire de notre rubrique hockey! A écouter ici
» Suivez l’actualité de Gottéron grâce à notre newsletter. Cliquez ici pour vous inscrire.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00