La Liberté

13.11.2015

Gottéron reprend les commandes de la LNA!

Fribourg-Gottéron a retrouvé les joies du succès. © Keystone
Fribourg-Gottéron a retrouvé les joies du succès. © Keystone

AS

La pause de l'équipe nationale a parfaitement profité aux Dragons! Retrouvés, les hommes de Gerd Zenhäusern ont profité de leur première visite à la Tissot Arena pour repartir avec un succès (1-3) qui leur permet de redevenir leaders.



Bienne - FR-Gottéron

1-3

(1-1 0-1 0-1)

Buteurs:

2e Rathgeb 0-1
10e Sutter (Lüthi) 1-1
40e Salminen (Rathgeb) 1-2
48e Sprunger (Salminen, Rathgeb) 1-3

Fin du direct

Il est déjà l'heure de se quitter! Excellente soirée à toutes et à tous, et rendez-vous demain pour une nouvelle édition de Gottéron en direct. Entre temps, n'oubliez pas de lire dans notre autre édition, papier cette fois, le retour sur cette belle victoire des Dragons par notre envoyé spécial François Rossier. Merci beaucoup de votre fidélité.

*** Top et Flop ***

Voici notre coup de coeur et coup de cochon du soir:

ON A AIME: Le power-play fribourgeois. Talon d'achille de Gottéron depuis le début de la saison, le jeu de puissance des Dragons leur a, une fois n'est pas coutume, permis de faire la différence ce soir. Mais davantage que le système, c'est la classe des individualités qui est à l'origine de cette victoire: Sprunger, Salminen et Rathgeb ont causé mille misères aux Seelandais.

ON A MOINS AIME: Anthony Huguenin. A la peine avec Fribourg-Gottéron, le jeune défenseur de Couvet (23 ans) a choisi de revenir aux sources, à Bienne, pour se relancer. Et ce que le No 27 biennois a montré ce soir fait peine à voir: inexistant dans la zone offensive, il a commis plusieurs bourdes qui avaient presque toutes le poids d'un but adverse. Détail qui fait mal: l'autre No 27, Yannick Rathgeb, ressort de la glace en homme du match avec 3 points. Gottéron se frotte les mains...

Après-match

Gottéron au (quasi) complet, c'est du solide! La pause de l'équipe nationale et plusieurs retours de premier ordre (que Bykov fait du bien aux Dragons!) ont totalement rechargé les batteries fribourgeoises. Même sans Mauldin, Fribourg-Gottéron a parfaitement su prendre le meilleur sur Bienne et repartir du Seeland avec trois nouveaux points mérités. Les visiteurs, qui découvraient la Tissot Arena, n'ont-ils pas tiré au but quatre fois plus souvent que leurs hôtes? Grâce à ce succès, la troupe de Gerd Zenhäusern reprend les commandes de la LNA et continue de regarder devant elle plutôt que dans son rétroviseur. Une soirée parfaite, en somme.

Fin du match

C'est terminé! Gottéron s'impose dans le Seeland et reprend les commandes de la LNA.

59e minute

On n'était pas loin du penalty! Salminen allait affronter seul Simon Rytz et a été déséquilibré par Mauro Dufner. L'arbitre a sans doute considéré que le Finlandais n'était pas (encore) en position de tirer. Qu'importe: Gottéron fait presque une meilleure affaire avec cette pénalité qui valide presque son succès.

58e minute

Mottet manque une grosse chance de tuer le match! Il s'était fait offrir sur un plateau le puck par Anthony Huguenin, définitivement très brouillon ce soir.

56e minute

Dégagement interdit concédé par Bienne. Privée notamment de Haas et d'Olausson, la troupe de Kevin Schläpfer semble en manque d'idées en cette fin de rencontre. Le but de Sprunger tout à l'heure a mis un gros coup sur les casques seelandais.

54e minute

La déviation de Tschantré frôle la lucarne de Conz! Une frayeur pour la grosse phalange de fans fribourgeois ayant fait le déplacement du Seeland pour découvrir la Tissot Arena. Un avertissement aussi, puisque ceux-ci sont déjà en train d'entonner les chants de la victoire.

52e minute

Kilian Mottet peut, lui, revenir en toute légalité au jeu. Il va aider ses coéquipiers à mettre les derniers clous dans le cercueil d'un HC Bienne à la peine depuis quelques instants.

50e minute

Le jeu peut reprendre après plusieurs minutes de palabres. Sanctionné de 2 + 10 minutes de pénalité en fin de tiers médian, Matthias Joggi était revenu au jeu bien trop vite. Le banc fribourgeois ne s'est pas fait prier pour le signaler au quatuor arbitral, et voilà le Biennois qui retourne en prison. Sans passer par la case Start. 

50e minute

Le succès des Dragons est loin d'être acquis: Bienne est extrêmement dangereux depuis le but de Sprunger tout à l'heure! Grâce au talent de Benjamin Conz et à un peu de chance, Gottéron conserve tout de même tant bien que mal ses deux longueurs d'avance.

48e minute

GOAL POUR GOTTERON! Trois facteurs rendent les Dragons irrésistibles ce soir: le jeu de puissance (3 buts), le duo Salminen-Sprunger (2 buts) et Yannick Rathgeb (3 points). Voilà Fribourg-Gottéron extrêmement bien parti pour rentrer du Seeland avec 3 points.

47e minute

Nouvelle occasion de faire le break pour Gottéron, puisqu'une pénalité est sanctionnée contre Bienne et Tim Stapleton.

45e minute

BIG SAVE de Simon Rytz! Le portier biennois vient de refuser un but tout fait à Chris Rivera, et plutôt deux fois qu'une. Une fantastique parade du dernier rempart seelandais qui préserve les chances de sa formation dans cette rencontre.

44e minute

Profitons du dégagement interdit concédé par Gottéron pour jeter un oeil aux statistiques. Oui, Fribourg semble bien la bête noire de Bienne. Sur les cinq dernières années, les Dragons ont remporté 22 des 31 duels entre les deux formations!

43e minute

C'est chose faite pour les Dragons: John Fritsche peut quitter le banc d'infamie et Kilian Mottet, qui y reste lui assis pour encore quelques minutes.

41e minute

Les trois buts de la rencontre ayant été inscrits en supériorité numérique, on vit sans nul doute l'un des tournants de cette fin de match. Il va falloir tenir pour Gottéron!

41e minute

Ça ne part pas tout à fait comme prévu pour Gottéron, qui va être privé de John Fritsche pour les deux prochaines minutes. Une sanction un peu sévère des arbitres, l'Américain ayant emporté un adversaire dans sa chute au moyen d'un tacle que les  meilleurs footballeurs anglais n'auraient pas renié.

Début du troisième tiers

C'est reparti à la Tissot Arena! 

Totomat

Le traditionnel coup d'oeil aux scores sur les autres patinoires:

Pause

Aussi captivant qu'ait été le premier tiers, l'ennui a été le maître-mot au cours de ce deuxième «vingt». La faute à l'enjeu? Dur à dire, tant les deux équipes n'ont pas été vraiment disciplinées dans leur arrière-garde respective. Mais les attaquants n'ont pas su en profiter, jusqu'à cet éclair de génie de Sakari Salminen. Ce but place Gottéron dans une position très confortable avant la dernière période, car Bienne devra de nouveau se découvrir pour aller chercher l'égalisation. L'heure du break pour les Dragons? La réponse d'ici à un petit quart d'heure en restant connecté au site ou à l'application de votre quotidien préféré.

Fin du deuxième tiers

C'est terminé! Salminen ayant trouvé la faille à 8 secondes de la sirène, les deux formations n'ont logiquement pas eu l'opportunité de se créer une nouvelle occasion avant le gong.

40e minute

GOAL POUR GOTTERON! Sakari Salminen est l'homme des buts importants. Le Finlandais a parfaitement profité d'une bonne position dans la défense adverse pour ajuster la lucarne de Simon Rytz. C'est la deuxième de la soirée après l'ouverture du score de Yannick Rathgeb.

40e minute

Les arbitres sont chauds, puisqu'ils donnent une autre pénalité de méconduite, en l'occurrence à Matthias Joggi. Gottéron peut-il en profiter pour faire la différence avant la pause?

39e minute

Incroyable Pierrick Pivron! Alors que Gottéron était de nouveau au complet, le Fribourgeois a piqué le puck à un Biennois avant d'en laisser deux autres sur place. S'il gagnait son duel face à Simon Rytz, c'était le but de la soirée en LNA! 

37e minute

Au tour de Gottéron de devoir subir un jeu de puissance adverse. La faute à Kilian Mottet, qui a asséné un coup de coude dans le visage d'un Kevin Fey qui l'accrochait un peu trop à son goût. Le néo-international écope de 2+10 minutes de pénalité et finira donc ce tiers médian sur le banc d'infamie. 

36e minute

Dixième box-play de la ligue, Bienne souffre énormément avec un homme de moins sur la glace. Mais Gottéron ne se montre pas aussi efficace qu'avant la pause de l'équipe nationale...

34e minute

Supériorité numérique pour Fribourg. Ce qui est une bonne nouvelle pour les Dragons pourrait néanmoins leur laisser quelques regrets: grâce à une nouvelle bévue défensive biennoise, ils étaient à 3 contre 1 et, avant que Chris Rivera ne se fasse «sécher», il y avait sans doute mieux à faire.

31e minute

Une chance pour Spylo en contre! Le lancer du Canado-Allemand a frôlé le poteau de Benjamin Conz. Gottéron doit se méfier: il se fait endormir par un HCB qui attend dans sa zone défensive et qui bondit à chaque occasion. Une stratégie dont les protégés de Gerd Zenhäusern, qui ont remporté plusieurs victoires de la sorte cette saison, connaissent trop bien l'efficacité pour ne pas être sur leurs gardes.

28e minute

Au chapitre des pertes de puck, Huguenin est un concurrent de choix! L'ex-Fribourgeois a égaré la rondelle dans la zone neutre, permettant à Salminen de partir en contre attaque. Parti comme une fusée, le Finlandais de Gottéron a enrhumé deux Biennois avant de servir Julien Sprunger, qui était tout proche de conclure sur un rebond accordé par Rytz. Dommage!

27e minute

Peu inspiré en zone offensive, Michaël Ngoy ne l'est pas davantage en défense: il vient d'offrir un puck en or à Bienne avec une passe suicidaire dans l'axe de la zone fribourgeoise! Le Lausannois d'origine s'est heureusement bien repris avec un plongeon qui a contré le tir adverse.

26e minute

Ngoy casse sa canne alors qu'il avait la cage presque vide! Pouliot, qui avait offert un caviar depuis derrière la cage à son coéquipier en déportant le gardien  - Rytz attendait le puck au poteau opposé - ne semble pas affecté par le déménagement du HC Bienne. Le Québecois avait brillé sous les couleurs seelandaises au Stade de Glace, lors de sa première saison en Suisse.

25e minute

Nouvelle parade déterminante de Simon Rytz devant Andreï Bykov. Bienne est en souffrance depuis le début du tiers! Les hommes de Kevin Schläpfer n'arrivent plus à sortir de leur zone de défense.

24e minute

Comme au premier tiers, c'est Gottéron qui est entré sur la glace du bon patin. Les Dragons viennent d'alerter à deux reprises Simon Rytz, en grande partie grâce au duo Sprunger-Bykov. Bienne est un adversaire qui convient souvent très bien aux deux attaquants fribourgeois.

22e minute

Autre donnée chiffrée sans doute plus fiable que la précédente: ce second «derbylingue» de la saison se joue à guichets fermés.

Début du deuxième tiers

C'est reparti à la Tissot Arena! La statistique des tirs donnée par la ligue est plutôt surprenante: 15 à 4 pour Fribourg-Gottéron! Les Dragons ont certes dominé à 5 contre 5, mais tout de même. 

Totomat

Voici les scores sur les autres patinoires du pays à l'issue du premier tiers:

Pause

Qui a parlé de rythme à retrouver? Les deux équipes ont commencé à la rencontre sur les chapeaux de roues, et en particulier Gottéron. Après moins de deux minutes, les Dragons ont marqué un but d'école: une très bonne passe latérale de Gardner, Sprunger qui utilise sa grande taille pour marquer le gardien et Rathgeb qui fait le reste d'un missile en pleine lucarne. Sur leur lancée, les hommes de Gerd Zenhäusern justifiaient dans les minutes suivantes les 8 rangs qui séparent les deux équipes au classement. Mais Bienne, aidé par un coup du sort (autogoal de Schilt), a su réagir dans la deuxième partie du tiers, et aurait pu prétendre à passer l'épaule. Voilà qui promet une suite de match très incertaine: soyez au rendez-vous!

Fin du premier tiers

C'est terminé à la Tissot Arena! Les deux équipes rejoignent les vestiaires après un tiers initial extrêmement intense. 

19e minute

Au tour de Bienne de se retrouver en grande difficulté dans sa zone défensive. Marc Abplanalp a joué les artificiers de service avec deux envois très intéressant en direction de Simon Rytz, mais le Dragon n'est pas parvenu à battre son ancien coéquipier.

19e minute

Gottéron a énormément souffert à 3 contre 4, mais a tenu bon. On entre déjà dans les deux dernières minutes du premier tiers.

18e minute

LE POTEAU! Bienne a failli égaliser également dans ce registre. C'est Macenauer qui a trouvé le cadre du but défendu par Conz.

17e minute

La situation se complique pour Gottéron, qui voit Pouliot aller rejoindre Rivera sur le banc des pénalités pour un tirage de maillots! Une faute que l'on a davantage l'habitude de voir au football, mais qui n'empêche pas les Dragons de se retrouver à 3 contre 4.

16e minute

Dommage pour Fribourg: Daniel Steiner avait été sanctionné pour un cross-check sur Christopher Rivera, mais le Dragon a répondu avec les poings. Les deux protagonistes sont envoyés deux minutes en prison pour se calmer.

15e minute

Gottéron est à la peine défensivement lorsque les Biennois arrivent à plusieurs sur leur but. L'occasion n'a cette fois pas été convertie, le puck ayant in extremis échappé à Sutter, mais les Dragons feraient bien de corriger le tir.

14e minute

M. Stricker s'est trompé en signalant un dégagement interdit biennois un peu trop rapidement. Le «zèbre» fait son mea culpa et ordonne de réengager au centre de la patinoire.

11e minute

LA TRANSVERSALE! Gottéron était tout proche de reprendre les commandes, sur un contre rondement mené par Pouliot et Mottet. Le second nommé, qui revient de son premier tournoi international, n'a pu qu'ajuster le métal. Rageant.

10e minute

GOAL POUR BIENNE! Hé oui, les hommes de Kevin Schläpfer ont trouvé les ressources pour égaliser, et ce alors qu'ils n'avaient absolument pas été dangereux durant la majeure partie de la séquence à 5 contre 4. C'est même un Fribourgeois qui a offert le but égalisateur aux Biennois, puisque Sebastian Schilt a poussé la rondelle hors de portée de Conz avec son patin. La réussite est accordée à Sutter.

8e minute

Voilà une occasion de sortir la tête de l'eau pour le HC Bienne, puisque Michaël Ngoy est envoyé à son tour en prison. Les visiteurs avaient fait la différence en 24 secondes avec un homme de plus sur la glace. Bienne peut-il en faire autant? 

7e minute

Gottéron est la seule équipe sur la glace depuis le lâcher de puck. Est-ce dû à une meilleure récupération de la pause, ou à une impuissance de Bienne face au Fribourg-Gottéron 2015/2016? Il est encore un peu tôt pour l'affirmer, mais la question se pose: les hommes de Gerd Zenhäusern avaient gagné 6-1 la première opposition entre les deux équipes à la BCF-Arena.

4e minute

Belle triangulation de la «SBS»! La passe à l'instinct de Sprunger a été si rapide qu'elle a même surpris son compère de toujours Andreï Bykov. Ce n'est pas souvent que le No 89 des Dragons, qui n'a ainsi pas pu conclure, est pris à défaut.

2e minute

GOAL POUR GOTTERON! Il n'a fallu que 24 secondes de power-play aux Dragons pour ouvrir la marque. Un maître-tir de Yannick Rathgeb, qui inscrit déjà sa quatrième réussite de la saison (5 assists). La découverte de la Tissot Arena n'aurait pas pu mieux se passer pour les hommes de Gerd Zenhaüsern.

2e minute

C'est déjà l'heure de la première pénalité à Bienne. Kevin Schläpfer ne reprochera pas à Macenauer d'avoir commis la faute: il a sans doute empêché Mottet de marquer lors d'une situation confuse devant Simon Rytz, qui défend les buts biennois ce soir.

Avant-match

C'est parti à la Tissot Arena!

Avant-match

Le micro de Teleclub a également été tendu à Christian Dubé au sujet de l'absence de Greg Mauldin. «J'ai plusieurs dossiers sur la table et des joueurs qui n'attendent qu'à signer, mais le budget n'est pour l'instant pas au rendez-vous, a confirmé l'ex-centre. De toute façon, un joueur ne peut pas faire la différence tout seul sur le court terme. Cela pourrait compliquer la situation sur le long terme, mais j'ai confiance en l'équipe», a poursuivi le Québecois à passeport suisse. Et si Gottéron venait à concéder plusieurs défaites de suite? «Il n'y en a aura pas, a coupé Dubé. Nous avons récupéré plusieurs joueurs et avons une très belle équipe ce soir, Mauldin ou pas Mauldin.» Même s'il est impuissant sur ce dossier, Christian Dubé ne chôme pas: il s'est rendu la semaine dernière en Finlande pour «scouter»des étrangers en vue de la saison prochaine.

Compositions

Voici l'alignement des deux formations bilingues ce soir. Les Biennois récupèrent Wellinger, Huguenin et Jecker, même s'ils ont encore trois joueurs sur la touche. «Ils devront se mettre dans le rythme, mais c'est aussi valable pour tous les convalescents de Fribourg», ont relevé les dirigeants biennois tout à l'heure au micro de Teleclub. 

 

 

*** Le plus des abonnés ***

Outre l'absence longue durée de Greg Mauldin, les dirigeants fribourgeois ont un autre souci: la relative désertion de la BCF-Arena cette saison. Vous l'avez peut-être lu ce matin, notre dossier du jour a été consacré à cette thématique, infographie à l'appui. Comment expliquer ce désamour des fans de Gottéron? Il y a des raisons objectives, mais aussi des raisons subjectives. «On doit s'améliorer sur la communication notamment» explique Raphaël Berger, qui songe à instaurer des abonnements pour la deuxième moitié de la saison. Une augmentation des places assises pourrait aussi être une solution à court terme.

Lire notre article complet

Avant-match

Pour ce qui est de Greg Mauldin, les nouvelles ne sont pas franchement rassurantes. L'Américain, qui souffre toujours de sa commotion cérébrale et a dû récemment retourner dans la clinique spécialisée d'Atlanta pour recevoir des soins, n'est pas près de voir le bout du tunnel. Et cela pose quelques soucis aux dirigeants de Gottéron, qui n'ont pas les moyens de lui trouver un remplaçant dans l'immédiat. «J’ai des joueurs intéressés à venir, mais pour l’heure, la situation est bloquée», explique le directeur sportif des Dragons Christian Dubé. Le Québecois n'est pas chaud à «griller» une licence pour convoquer l'un des étrangers de Red Ice, préférant voir comment ses ex-coéquipiers vont réagir avec seulement 3 étrangers. Il est vrai qu'avec son excellent début de championnat, Gottéron a de quoi voir venir au classement.

Avant-match

La LNA est enfin de retour! Voilà deux semaines que les amateurs de hockey sur glace rongeaient leur frein, pas tellement emballés (à raison) par les tournois amicaux disputés par l'équipe de Suisse. La pause a fait du bien. «C'est comme un nouveau départ», abonde l'entraîneur des Dragons Gerd Zenhäusern dans notre édition du jour. Ses protégés étaient sur les rotules lors de leur dernière sortie le 31 octobre dernier, avec de nombreux blessés. Hormis Loichat, Kamerzin et Mauldin, tous les Fribourgeois sont fins prêts à découvrir la Tissot Arena. Et ils voudront y faire davantage que du tourisme, eux qui restent sur 4 défaites de rang.

Bonsoir à toutes et à tous! Bienvenue sur notre site ou notre application pour suivre en direct la rencontre opposant Bienne à Fribourg-Gottéron, dans le cadre de la 17e journée de LNA. «La Liberté» suit le match pour vous dès 19h30.

 

*****

Pour ce championnat 2015-16, «La Liberté» propose de suivre les rencontres des Dragons en directLa possibilité est donnée de suivre tous les matches de ligue A de Gottéron en direct commenté sur l’application pour smartphone de «La Liberté» (disponible pour appareils Android et Apple) ou le site www.laliberte.ch.

«Gottéron en direct» est aussi présent sur Twitter (@Gotteron_direct ou @TweetLaLiberte)

> Retrouvez les articles sur Fribourg-Gottéron dans le dossier consacré.


UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00