La Liberté

17.07.2018

Un piano au sommet du Moléson

Un piano au sommet du Moléson
Un piano au sommet du Moléson

AS

A l'initiative d'un magasin de Romont, la pianiste valaisanne Béatrice Berrut a interprété Consolations No 3 de Liszt depuis le sommet du Moléson. Un coup marketing un peu fou qui vise à «décloisonner la musique classique».

Employé d'un magasin de musique à Romont, Xavier Morel a encore des étoiles dans les yeux en repensant au 16 juin. Ce samedi matin, le Fribourgeois a vu son idée folle se réaliser avec l'acheminement d'un piano au sommet du Moléson. Et pas n'importe quel piano: un Bösendorfer 214 VC, la «Rolls Royce» du magasin dont il existe moins de 150 exemplaires au monde. «Celui-ci porte le numéro 42», indique-t-il fièrement.

Rembobinons: comment et surtout pourquoi cet objet précieux s'est-il retrouvé là? «Je cherchais un moyen d'intéresser les jeunes à la musique classique, de la sortir de son carcan habituel», explique Xavier Morel. «J'ai d'abord songé au bord du lac, mais ce n'était pas assez fou. Et puis j'ai levé les yeux depuis mon commerce et j'ai vu le Moléson», sourit le Glânois.

L'idée germe et trouve écho en la Valaisanne Béatrice Berrut, qui doit donner corps au Consolations de Liszt. «C'est une pianiste de renommée internationale, qui a joué dans les plus grandes villes. Elle a été immédiatement motivée à réaliser cette expérience un peu folle et à interpréter ce morceau sur son piano fétiche», poursuit Xavier Morel.

Un monstre de 367 kg

Ce morceau, «Consolations No 3» de Franz Liszt, n'a pas été choisi par hasard. Une pièce «spontanée et romantique», selon son interprète valaisanne, qui est surtout l'oeuvre d'un artiste ayant passé un an de pèlerinage en Suisse. Un clin d'oeil en guise d'hommage.  

Reste un défi de taille: acheminer ce monstre de 367 kg à près de 2000 mètres d'altitude. «Nous voulions le faire au lever du soleil, mais les hélicoptères ne peuvent pas voler avant 7 heures. Or, nous ne devions pas perdre de temps: le Moléson se pare souvent d'un chapeau de brume vers 10 heures», relève celui qui a repris le commerce créé par son père. 

Le 16 juin au matin, la mission est accomplie: grâce à un châssis spécial, le piano est déposé sur la zone plate repérée non loin du sommet du Moléson. Béatrice Berrut peut laisser libre court à son talent, tandis que trois drones immortalisent la scène. «Le timing était serré: à peine la pièce finie, l'hélicoptère était déjà en vol. Il a pu récupérer le très précieux piano sans dégâts, tandis que le brouillard arrivait», souffle Xavier Morel, très fier de son coup marketing.

La vidéo:

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00