La Liberté

05.09.2018

L'affaire de la louve empoisonnée est classée

La dépouille de la louve F13 a été retrouvée le 9 juin 2017 à La Villette, à proximité du restaurant du député UDC Roger Schuwey. © DR
La dépouille de la louve F13 a été retrouvée le 9 juin 2017 à La Villette, à proximité du restaurant du député UDC Roger Schuwey. © DR

PP

Le Ministère public fribourgeois a rendu une ordonnance de classement dans l'affaire de la louve découverte empoisonnée à Bellegarde en juin 2017. Les investigations n'ont pas permis de démontrer l'implication du député UDC Roger Schuwey.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le Ministrère public confirme l'information révélée par «La Liberté» le 3 août dernier. «J'ai auditionné beaucoup de monde et de nombreuses analyses ont été effectuées. Nous nous sommes donnés beaucoup de peine. Mais au terme d'une instruction que j'estime complète, nous ne pouvons établir de manière claire que ces animaux ont été empoisonnés par M. Schuwey», déclarait alors la procureure générale adjointe Alessia Chocomeli-Lisibach. En plus de la louve, six renards, un blaireau, un milan royal et un chat avaient été retrouvés morts.

Roger Schuwey a par contre été condamné à une peine pécunaire avec sursis et à une amende pour délit et contravention à la loi fédérale sur les armes, «principalement en raison d'un défaut d'autorisation dans l'importation d'une arme», précise le communiqué.

Enfin, le Ministère public a partiellement admis la requête d'indemnités déposée par le prévenu: il a octroyé au député la somme de 3000 francs pour tort moral ainsi que l'indemnisation de ses frais d'avocat.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00