La Liberté

27.04.2021

Le vote des coopérateurs de Migros est annulé

En novembre 2019, les coopérateurs de Migros Neuchâtel-Fribourg avaient refusé de révoquer l’équivalent de leur conseil d’administration. Mais des bulletins avaient été falsifiés. Sans cela, l’issue du vote aurait été différente. © Keystone
En novembre 2019, les coopérateurs de Migros Neuchâtel-Fribourg avaient refusé de révoquer l’équivalent de leur conseil d’administration. Mais des bulletins avaient été falsifiés. Sans cela, l’issue du vote aurait été différente. © Keystone

NM

Partager cet article sur:

En 2019, les coopérateurs de Migros Neuchâtel-Fribourg (MNF) avaient refusé de révoquer leur conseil d’administration. Mais des bulletins avaient été falsifiés. La justice neuchâteloise vient de constater officiellement la nullité du vote.

Cette information a été publiée dans la dernière édition de Migros Magazine. Et elle est confirmée par le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers, basé à Boudry (NE). Pour rappel, en juin 2020, le procureur général neuchâtelois Pierre Aubert avait annoncé que le vote concernant l’administration de MNF (soit l’équivalent du conseil d’administration), alors présidée par Damien Piller, était entaché de manipulations. Contacté, Pierre Aubert indique en revanche que l’enquête visant à identifier les auteurs de cette fraude n’est pas terminée.

C’est là le nouvel épisode d’un long feuilleton. En effet, Migros suspecte Damien Piller de lui avoir facturé sans contrepartie claire, par l’intermédiaire de deux de ses sociétés de construction, environ 1,7 million de francs de frais pour la réalisation de magasins à Belfaux et à La Roche. Ce que le promoteur et avocat fribourgeois conteste. Concernant ce volet de l’affaire, le Ministère public fribourgeois indique que les procédures sont toujours en cours. La présomption d’innocence demeure donc entière.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00