La Liberté

13.02.2019

Une amende pour avoir dérangé des chamois

© Thomas Wehrli (photo d'illustration)
© Thomas Wehrli (photo d'illustration)

AR

Une promeneuse qui avait dérangé une harde de chamois en Gruyère a écopé d'une amende de 100 francs. Son comportement a contrevenu à l'ordonnance sur la protection des animaux sauvages, qui interdit tout dérangement volontaire de la faune.

La nature appartient à ceux qui ne la dérangent pas; les autres passent à la caisse. Le Ministère public fribourgeois a récemment condamné une randonneuse qui, hors sentier, s’était trop approchée d’une harde de chamois broutant vers la Dent-de-Brenleire. Goûtant peu cette présence, les chamois étaient partis finir leur repas plus au calme.

Dénoncée, la promeneuse a écopé d’une amende de 100 francs, pratiquement quadruplée par des frais de 295 francs pour contravention à l’ordonnance sur la protection des animaux sauvages, qui interdit tout dérangement volontaire de la faune.

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00