La Liberté

18.11.2020

La présidence du Grand Conseil sera mieux rémunérée

Avec cette augmentation, les députés souhaitent notamment reconnaître l'important travail de coulisse effectué, spécialement en cette année de pandémie. Ici Kirthana Wickramasingam, présidente en 2020. © Charly Rappo
Avec cette augmentation, les députés souhaitent notamment reconnaître l'important travail de coulisse effectué, spécialement en cette année de pandémie. Ici Kirthana Wickramasingam, présidente en 2020. © Charly Rappo

MAG

Partager cet article sur:

Les députés ont accepté ce matin d'augmenter de 3900 à 12'000 francs la rémunération de base pour la présidence du Grand Conseil. Il s'agit de valoriser la fonction et de reconnaître l'important travail de coulisse effectué.

Présidente en 2020, Kirthana Wickramasingam n'a pas eu la tâche facile. La pandémie a eu raison des nombreuses prestations qui donnent habituellement lieu à une indemnisation. Par contre, les tâches directement en lien avec l'activité parlementaire ont été beaucoup plus importantes. Hubert Dafflon, chef du groupe PDC, assure ainsi qu'il n'a jamais été autant en contact avec la présidence. Il a notamment fallu appliquer de nouvelles directives, trouver des lieux adaptés pour la tenue de session, déterminer les mesures sanitaires, modifier le calendrier. "On ne fait pas de la politique pour s'enrichir mais pas pour s'appauvrir non plus", a encore lancé le député de Grolley.

Proposé pour tous les chefs de groupe, le changement de rémunération a été accepté par 86 voix contre 1 et 5 abstentions. Le montant de 12'000 francs reste malgré tout modeste. Il s'élève à 22000 francs dans le canton de Vaud et à 30'000 francs dans les cantons du Valais et de Berne 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00