La Liberté

10.07.2019

Les filets des pêcheurs restent vides

Les pêcheurs professionnels constatent une diminution des prises de trois-quarts pour le début de la période estivale. © LA LIBERTE
Les pêcheurs professionnels constatent une diminution des prises de trois-quarts pour le début de la période estivale. © LA LIBERTE

FG

Une vingtaine de pêcheurs professionnels actifs sur le lac de Neuchâtel se sont réunis vendredi soir en assemblée extraordinaire à Concise. Malgré des conditions actuellement propices à la pêche, ils n’arrivent pas à remplir leurs filets.

Si les pêcheurs professionnels saluent la prise en compte par les instances politiques de leur cri d’alarme face à la prolifération des cormorans (LL du 28 juin), ils constatent que leur situation stagne. Malgré des conditions actuellement propices à la pêche, ils n’arrivent pas à remplir leurs filets. Président de la corporation des pêcheurs professionnels du lac de Neuchâtel, Eric Delley parle d’une diminution des prises de trois-quarts pour le début de la période estivale. «En zone touristique, la demande est énorme, mais nous n’arrivons pas à satisfaire plus de 20% de celle-ci», ajoute le Broyard.
Des séances sont prévues entre l’Office fédéral de l’environnement et les services cantonaux de la pêche (de Fribourg, Vaud et Neuchâtel) à la fin de l’été. Elles permettront d’aborder des sujets tels que la régulation des cormorans, l’indemnisation des pêcheurs professionnels face aux dégâts causés par ces oiseaux à leurs filets et la nécessité ou non de mener une étude sur les causes du dépeuplement des poissons dans le lac de Neuchâtel. En attendant que la Confédération prenne des mesures concrètes pour les soutenir, les pêcheurs professionnels demandent aux gouvernements cantonaux concernés d’inscrire cet automne un montant en leur faveur à leurs budgets afin de maintenir la pêche artisanale sur le lac de Neuchâtel.
Si les pêcheurs sont «soudés dans le même combat», la survie de la profession est en jeu, selon Eric Delley: «Nous attendons une solution pour éviter à tout prix que des exploitations disparaissent. Sans aide d’urgence, près de la moitié d’entre elles risquent de fermer.»

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00