La Liberté

02.12.2020

Les grands prédateurs n’ont pas tué sur les alpages

Un nouveau monitoring intensif cantonal du lynx sera effectué cet hiver afin de mieux connaître la répartition spatiale des individus. © Keystone
Un nouveau monitoring intensif cantonal du lynx sera effectué cet hiver afin de mieux connaître la répartition spatiale des individus. © Keystone

NM

Partager cet article sur:

«Bien que le lynx soit bien implanté et que les colonisations naturelles du chacal doré et du loup soient en cours, aucune attaque n’a été attestée sur des animaux de rente», annonce le Service des forêts et de la nature.

Dans un communiqué de presse, il ajoute: «Les mesures de protection mises en place en 2020 comprennent, en plus des clôtures, 13 chiens de protection qui ont été utilisés sur 5 des 69 alpages où pâturaient de petits ruminants». Par ailleurs, le Service des forêts et de la nature relève qu’un nouveau monitoring intensif cantonal sera effectué cet hiver afin de mieux connaître la répartition spatiale des individus ainsi que la densité de la population de lynx au sein des Préalpes fribourgeoises.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00