La Liberté

03.11.2020

Fribourg ferme les bars et les restaurants

Les nouvelles mesures ont été annoncées par le Conseil d'Etat in corpore. © Alain Wicht-archives
Les nouvelles mesures ont été annoncées par le Conseil d'Etat in corpore. © Alain Wicht-archives

LIB

Partager cet article sur:

Le Conseil d'Etat annonce la fermeture des cafés, bars, restaurants et discothèques du canton dès demain soir et jusqu'au 30 novembre. Les musées, les cinémas, les théâtres, centres de loisirs ou de bien-être sont également fermés.

«Il est minuit moins cinq.» Face à la progression du nombre d’infections au Covid-19 de ces derniers jours et aux limites du système de santé, le Conseil d’Etat prend de nouvelles mesures. Réuni ce mardi in corpore face à la presse, l’Exécutif annonce la fermeture des cafés, bars, restaurants et discothèques du canton dès 23 heures ce mercredi soir. Il en va de même pour «la plupart des installations accessibles au public». Sont concernés: «les installations et établissements de divertissements et de loisirs tels que les théâtres, les musées ou cinémas, les clubs et espaces de bien-être tels que piscines, bains thermaux, fitness et wellness. Cette fermeture, décidée sur proposition de l’Organe cantonal de conduite, est valable jusqu’au 30 novembre. «Si la situation sanitaire l’exige, elles peuvent être adaptées», annonce le Conseil d’Etat. Qui interdit également l’exercice de la prostitution et des activités assimilées, telles que les massages érotiques. Les commerces et activités de service à la personne, comme les coiffeurs ou les salons d’esthétique, ne sont par contre pas concernés par cette fermeture.

Rassemblements limités

Autre mesure prise par le Conseil d’Etat: les rassemblements et manifestations, publics ou privés, de plus de dix personnes, enfants compris, sont désormais interdits. Demeurent toutefois quelques exceptions, parmi lesquelles les mariages (10 personnes en plus des officiants), les services religieux et les enterrements (en fonction de l’espace, jusqu’à 30 personnes en plus des personnes rattachées à l’office), les séeances officielles et assemblées qui ne peuvent être reportées ou organisées en visioconférence (30 personnes) ou les manifestations politiques (30 personnes). Les séances du Grand Conseil et de ses commissions ainsi que les séances des conseils communaux et généraux ou assemblées communales figurent également parmi les exceptions. Toutes ces exceptions devront toutefois disposer d’un plan de protection prévoyant notamment le port du masque et d’un système de collecte des coordonnées des participants.

Visites interdites

Le Conseil d’Etat a aussi pris des mesures concernant les visites dans les établissements de soins. Ces visites sont désormais interdites, notamment dans les hôpitaux et les EMS. «Demeurent réservées les situations particulières telles que les accouchements ou les fins de vie», précise le communiqué.

Eviter les contacts et les déplacements

Pour justifier ses nouvelles mesures, le Conseil d’Etat a souligné la situation «très alarmante» dans laquelle se trouve le canton actuellement. «Ce mardi 3 novembre à 10 heures, 180 personnes sont hospitalisées en raison du Covid (à l’HFR, ndlr.), auxquelles s’ajoutent 40 personnes hospitalisées en attente du résultat de leur tests, et 19 personnes sont aux soins intensifs», détaillent les autorités cantonales, qui disent s’être inspirées, pour ces nouvelles mesures, des restrictions promulguées récemment dans d’autres cantons romands comme Genève ou Neuchâtel.

Afin de freiner la progression de l’épidémie et «éviter des mesures encore plus drastiques», le canton demande également aux Fribourgeois de limiter au maximum les contacts sociaux, de renoncer aux déplacements non nécessaires et d’éviter toute activité à risque qui pourraient provoquer de nouvelles hospitalisations. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00