La Liberté

19.02.2020

Fribourg ne veut pas du solaire partout

A Ecuvillens, une ferme a été équipée de panneaux solaires intégrés, de couleur rouge terre cuite. Il s'agit d'un projet pilote. Dans la réalité, les immeubles protégés sont rarement exploités. © Freiburger Nachrichten
A Ecuvillens, une ferme a été équipée de panneaux solaires intégrés, de couleur rouge terre cuite. Il s'agit d'un projet pilote. Dans la réalité, les immeubles protégés sont rarement exploités. © Freiburger Nachrichten

MAG

Partager cet article sur:

Le Conseil d'Etat ne veut pas assouplir sa pratique et faciliter la pose de panneaux solaires sur des bâtiments classés. Il estime qu'il y a encore un grand potentiel sur d'autres toitures. Le Grand Conseil tranchera.

Concilier le développement des énergies renouvelables et la protection du patrimoine ne va pas de soi. Dans une motion, les députés socialistes Solange Berset (Belfaux) et David Bonny (Prez) souhaiterait assouplir la pratique afin de mieux exploiter le potentiel des immeubles figurant au recensement des biens culturels du canton de Fribourg. Ils viennent de recevoir une fin de non-recevoir. Le Conseil d’Etat estime que la situation actuelle résulte d’une pesée d’intérêts équilibrée et note que sa priorité est d’abord d’exploiter le tissu bâti contemporain, lequel regroupe la grande majorité des toitures adaptées aux installations solaires. 

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00