La Liberté

08.03.2019

Disparition de l’ancien ministre Marius Cottier

Marius Cottier (à gauche), alors président du Gouvernement fribourgeois, aux côtés de l’ancien conseiller d’Etat radical Pierre Glasson et de son épouse lors de l’inauguration de la fontaine de l’université à Miséricorde en 1990. © Vincent Murith
Marius Cottier (à gauche), alors président du Gouvernement fribourgeois, aux côtés de l’ancien conseiller d’Etat radical Pierre Glasson et de son épouse lors de l’inauguration de la fontaine de l’université à Miséricorde en 1990. © Vincent Murith

NM

Conseiller d’Etat entre 1976 et 1991, en charge de la Direction de l’instruction publique et des cultes devenue ensuite la Direction de l’instruction publique et des affaires culturelles, Marius Cottier est décédé jeudi à l’âge de 81 ans.

En 1966, le «Jauner» obtenait son doctorat en droit à l’Université de Fribourg, puis son brevet d’avocat. A 31 ans, il a ouvert sa propre étude à Fribourg. Au même moment, il s’inscrivait au parti conservateur, renommé Parti démocrate-chrétien (PDC) deux ans plus tard. En 1976, il accédait au Conseil d’Etat. Son frère Anton, disparu en 2006, était également impliqué en politique. Il avait notamment été sénateur entre 1987 et 2003. Et avait présidé le PDC suisse dans les années nonante.

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00