La Liberté

02.04.2020

Des mesures face au risque accru de violences conjugales

© Keystone (image prétexte)
© Keystone (image prétexte)

LIB

Partager cet article sur:

«Le confinement, la précarité économique et le climat anxiogène» font craindre aux experts une augmentation des cas de violences conjugales. Si aucune hausse n'est constatée pour l'heure à Fribourg, des mesures préventives ont été prises.

«La pandémie de Covid-19 qui frappe actuellement la Suisse implique de nouvelles réalités sociales», explique jeudi l’Organe cantonal de conduite (OCC) dans un communiqué.

Pour faire face au risque accru de violences conjugales, le Dispositif de prise en charge des victimes et des auteur-e-s de Fribourg a pris des mesures en étendant les possibilités de prises de contact.

«Malgré le confinement, il n’est pas interdit de fuir! Il n’y a pas d’impunité, même en ces périodes troubles», écrit l’OCC. En tant que voisin également, puisque les gens sont normalement à domicile, il ne faut pas hésiter non plus à appeler la police si une personne demande de l’aide ou si la situation semble critique. «C’est un devoir citoyen de venir en aide aux personnes en danger.»

En cas de danger et de besoin, l’OCC invite à «appeler sans hésiter»:

» La Police cantonale, qui continue d’intervenir dans tous les cas » 117

»  Solidarité Femmes Fribourg (SFF), qui assure une permanence téléphonique et l’hébergement d’urgence adapté à la prévention sanitaire, même pour une femme malade et ses enfants. » 026 322 22 02

Pour les victimes qui ne peuvent pas appeler SFF en raison de l’omniprésence de l’agresseur, le 077 489 78 22 est contactable par SMS ou WhatsApp. Des informations complémentaires à trouver sur la page Facebook de SFF ou par mail à info@sf-lavi.ch.

 

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00