La Liberté

02.05.2018

Lutter contre l'addiction chez les jeunes

La mise en place du dispositif d'indication d'addiction a coûté 50'000 francs et engendré la création de 0,5 équivalent plein temps. © Charly Rappo
La mise en place du dispositif d'indication d'addiction a coûté 50'000 francs et engendré la création de 0,5 équivalent plein temps. © Charly Rappo

NM

La conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre a présenté mercredi un nouveau dispositif visant à lutter contre l’addiction chez les jeunes entre 10 et 18 ans. Le but: traiter une centaine de cas par année.

Ce dispositif bilingue prend la forme d’un numéro de téléphone (026 305 74 73) que peut appeler n’importe quel professionnel, proche ou parent en contact avec un jeune menacé d’addiction à l’alcool, à la drogue, au jeu ou encore à internet. «Le but est d’intervenir le plus tôt possible afin d’éviter qu’une addiction s’installe», relève Nicolas Dietrich, délégué cantonal aux addictions. 

Une telle annonce n’est pas obligatoire et ne nécessite pas d’établir des preuves au sens juridique, ni d’être délié du secret de fonction. «L’annonce se fait dans l’intérêt du jeune. Il ne s’agit pas d’une dénonciation», précise Nicolas Dietrich. Le dispositif d’indication d’addictions propose une évaluation complète de la situation et, éventuellement, une proposition de prise en charge personnalisée et un suivi coordonné. 

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00