La Liberté

14.06.2019

Trop de métaux lourds dans les bijoux

Beaucoup de bijoux contiennent trop de métaux lourds (photo prétexte). © Keystone
Beaucoup de bijoux contiennent trop de métaux lourds (photo prétexte). © Keystone

NM

En moyenne, 10% des bijoux et des bijoux fantaisie analysés par le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV) du canton de Fribourg s’avèrent non-conformes.

Les teneurs en plomb et en cadmium – et dans une moindre mesure en nickel – se situent au-dessus des normes légales. Or, s’ils entrent en contact avec la peau, ces métaux peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé des consommateurs. A des taux élevés, le cadmium peut par exemple entraîner des problèmes au niveau des reins, sur les os et le système nerveux. Et le plomb peut engendrer des effets négatifs sur le cerveau ainsi que la cognition tandis que le nickel peut provoquer des allergies. Il en va de la responsabilité des bijoutiers et des vendeurs de bijoux de s’assurer que les objets qu’ils mettent sur le marché sont conformes aux exigences légales, rappelle la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts dans un communiqué de presse.

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00