La Liberté

11.06.2021

Un premier centre de santé en avril 2022

Un groupe de travail, mis sur pied par les préfets de la Gruyère, de la Glâne et de la Veveyse en collaboration avec l’Hôpital fribourgeois, a entamé une réflexion concernant l’ouverture d’un centre de santé commun pour tout le Sud fribourgeois, avec des antennes dans les trois districts (ici le site de Riaz). © Charly Rappo
Un groupe de travail, mis sur pied par les préfets de la Gruyère, de la Glâne et de la Veveyse en collaboration avec l’Hôpital fribourgeois, a entamé une réflexion concernant l’ouverture d’un centre de santé commun pour tout le Sud fribourgeois, avec des antennes dans les trois districts (ici le site de Riaz). © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

Un projet-pilote de centre de santé sera lancé au mois d'août sur le site de Riaz de l’Hôpital fribourgeois (HFR). L’objectif est ensuite qu’un premier centre de santé puisse ouvrir en avril 2022, a annoncé vendredi matin l'institution.

La Stratégie 2030 de l’HFR, d’abord présentée en novembre 2019 puis bousculée par la pandémie de coronavirus, se précise. «Nous allons devoir devenir plus agiles pour affronter les défis futurs, notamment le virage ambulatoire et la pénurie de personnel», insiste Annamaria Müller, présidente du conseil d’administration. Ainsi, les fameux centres de santé qui doivent voir le jour dans le canton feront l’objet d’un projet-pilote dès cet été en Gruyère. «Il faudra notamment parfaire le flux patient, adapter le matériel, l’infrastructure et les ressources au niveau du personnel afin que les premières prestations de ce centre de santé puissent être proposées à la population dès avril 2022», a annoncé vendredi matin l’HFR lors d’une conférence de presse. A noter qu’un groupe de travail, mis sur pied par les préfets de la Gruyère, de la Glâne et de la Veveyse en collaboration avec l’HFR, a entamé une réflexion concernant l’ouverture d’un centre de santé commun pour tout le Sud fribourgeois, avec des antennes dans les trois districts.

Pour rappel, l’objectif principal de la Stratégie 2030 est la concentration des soins aigus vers un nouveau centre hospitalier à construire à Villars-sur-Glâne, sur le terrain de Chamblioux-Bertigny (l’emplacement exact doit encore être déterminé). «Cette zone doit être entièrement remaniée, ce qui nécessitera un nouveau plan d’aménagement. L’avantage, c’est que ce terrain se trouve sur une seule commune, avec un seul propriétaire. Notre objectif est de lancer un concours d’architecture fin 2023 ou début 2024», note Marc Devaud, directeur général. Autour de cet établissement principal graviteront également ce que l’hôpital a présenté vendredi comme des «centres de compétences». Le premier d’entre eux a d’ailleurs déjà ouvert ses portes fin 2020. Il réunit à la Villa Saint-François, également à Villars-sur-Glâne, le service de soins palliatifs, un accueil de jour et une résidence palliative. De leurs côtés, les sites de Meyriez et de Tavel hériteront de centres de compétences dédiés respectivement à la réadaptation et à la prise en charge de la personne âgée. Les missions attribuées au site de Riaz ne sont pas encore définies. Dans l’immédiat, l’HFR promet une reprise temporaire de l’activité ambulatoire dans les blocs opératoires gruériens dès la fin de l’été.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00