La Liberté

14.11.2014

Capricorne asiatique: le rayon de lutte étendu à la ville de Fribourg

Lors de la découverte d’un foyer, la Confédération demande que l’on délimite deux zones. La première s’étend dans un rayon de 500 mètres. La seconde est une zone tampon plus large. © Corinne Aeberhard
Lors de la découverte d’un foyer, la Confédération demande que l’on délimite deux zones. La première s’étend dans un rayon de 500 mètres. La seconde est une zone tampon plus large. © Corinne Aeberhard

PC

Partager cet article sur:

Après Marly, c’est au tour de la ville de Fribourg, de Villars-sur-Glâne et Pierrafortscha de faire partie de la zone touchée par les mesures de lutte contre le capricorne asiatique.

Cela signifie que durant 4 ans, leurs habitants ne pourront plus sortir de bois feuillus du périmètre en question, à moins qu’il ne soit broyé. C’est ce qui ressort d’une feuille volante distribuée dans les boîtes aux lettres des propriétaires.

Lors de la découverte d’un foyer, la Confédération demande que l’on délimite deux zones. La première s’étend dans un rayon de 500 mètres. La seconde est une zone tampon plus large. Dans le cas de Marly, cette dernière s’étend sur 29 kilomètres carrés et englobe ces quatre communes, a expliqué le chef du Service phytosanitaire cantonal, André Chassot, aux «Freiburger Nachrichten». 

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00