La Liberté

10.01.2019

La droite fait recours au Tribunal cantonal

Le Conseil général a décidé en mai 2018 d'introduire la gratuité de l'abonnement annuel aux transports publics pour les élèves de primaire et secondaire de la ville de Fribourg. Une décision contestée jusqu'au Tribunal par l'UDC, le PDC et le PLR. © Charly Rappo
Le Conseil général a décidé en mai 2018 d'introduire la gratuité de l'abonnement annuel aux transports publics pour les élèves de primaire et secondaire de la ville de Fribourg. Une décision contestée jusqu'au Tribunal par l'UDC, le PDC et le PLR. © Charly Rappo

NR

La bataille concernant la gratuité des transports scolaires pour les élèves de primaire et secondaire de la Ville de Fribourg se poursuit. La droite vient de faire appel devant le Tribunal cantonal.

La bataille concernant la gratuité des transports scolaires pour les élèves de primaire et secondaire de la Ville de Fribourg franchit une nouvelle étape. La droite vient de faire appel devant le Tribunal cantonal.

En mai 2018, le Conseil général de la ville de Fribourg a décidé d’introduire dans le nouveau règlement scolaire la gratuité de l’abonnement annuel aux transports publics pour les élèves de primaire et secondaire de la ville. Six élus issus des rangs du PLR, de l’UDC et du PDC ont fait recours, estimant que la décision n’est pas conforme à la loi cantonale sur la scolarité obligatoire, laquelle fixe des conditions à la gratuité des transports publics. Le Préfet de la Sarine, Carl-Alex Ridoré a rejeté ce recours (LL, 23.11.18).

Les élus ont décidé de faire appel car ils estiment qu’une telle décision ne peut être inscrite dans le règlement scolaire, ont-ils confié aux Freiburger Nachrichten. Simon Murith, PDC, déplore que le préfet «n’ait pas pris le temps de répondre à leurs arguments». Selon lui, la commune «ne peut décider que tous les étudiants reçoivent un abonnement gratuit». Ils déplorent un manque de débat sur la manière d’améliorer et promouvoir les transports en commun et relèvent que la question du financement n’a pas pu être discutée.

Le Tribunal cantonal devrait pouvoir prendre une décision d’ici aux vacances d’été, de sorte que la question soit tranchée pour le début de l’année scolaire 2019/2020, espère Simon Murith.

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00